NOUVELLES

Mondial-2014 - Le président ghanéen pour une enquête après l'échec des "Black Stars"

27/06/2014 10:30 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT

Le président du Ghana John Mahama a décidé vendredi de la mise en place d'une commission d'enquête après la défaite (2-1) jeudi contre le Portugal et l'élimination de la sélection nationale dès le premier tour du Mondial-2014.

"Nous avons besoin de mettre en place une commission pour faire la lumière sur la participation du Ghana à cette Coupe du monde. Il faut voir tout le processus du début à la fin", a déclaré John Mahama en marge du sommet des chefs d'Etat de l'Union africaine (UA) à Malabo en Guinée Equatoriale.

Il a par ailleurs appelé à la reconstruction d'une nouvelle équipe des Black Stars et demandé à ses compatriotes "de continuer à soutenir la sélection malgré l'élimination".

Le Ghana a quitté le Mondial avec deux défaites contre les Etats-Unis (2-1) et le Portugal (2-1) et un match nul contre l'Allemagne (2-2).

Avant le dernier match contre le Portugal, deux éléments-clé, Kevin Prince Boateng et Sulley Muntari, ont été exclus pour indiscipline.

Par ailleurs, en raison d'un non-paiement de primes de participation au Mondial, les joueurs ghanéen avaient observé une grève de l'entraînement lundi.

Le problème avait été réglé mercredi avec l'envoi au Brésil par le gouvernement ghanéen de trois millions de dollars pour payer les joueurs en cash. L'entraîneur des Black Stars, Kwesi Appiah, avait annoncé que le président de la République était intervenu.

str-jlf/fbx

PLUS:hp