NOUVELLES

Le Liechtenstein bloque 22 millions d'EUR d'ex-hommes politiques ukrainiens

27/06/2014 06:01 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT

Le Liechtenstein a gelé des actifs d'anciens hommes politiques ukrainiens, pour un montant d'environ 27 millions de francs suisses (22 millions d'euros), ont annoncé les autorités vendredi.

Le ministère public a également ouvert une procédure pénale pour blanchiment d'argent, ont précisé les autorités de Vaduz dans un communiqué.

Peu après la nomination du nouveau gouvernement en Ukraine, en février dernier, la principauté nichée au coeur des Alpes avait ouvert des enquêtes pénales pour corruption contre l'ancien président Viktor Ianoukovitch, des membres de son gouvernement et leurs proches.

Le 28 février, le Liechtenstein avait alors ordonné un blocage de capitaux et une obligation d'annonce concernant les avoirs potentiels de ces personnes, afin que celles-ci puissent être identifiées.

Les dossiers avaient ensuite été transmis pour évaluation à l'unité de renseignements financiers, qui avait à son tour contacté le ministère public, confiant au juge d'instruction la tâche de mener une enquête préliminaire à l'encontre de quatre personnes, soupçonnées d'avoir enfreint le code pénal sur le blanchiment d'argent.

Les autorités de Vaduz travaillent en étroite collaboration avec celles d'autres pays, ont-elles précisé, soulignant qu'elles avaient notamment participé en avril au forum organisé à Londres par les gouvernements américain et britannique pour localiser et récupérer les actifs obtenus illégalement.

noo/mnb/jh

PLUS:hp