NOUVELLES

L'Argentine dénonce le blocage des fonds versés à ses créanciers

27/06/2014 06:23 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT

L'Argentine a dénoncé vendredi le blocage de fonds versés à ses créanciers et "un abus d'autorité" du juge américain qui estime que Buenos Aires doit d'abord solder un litige avec des fonds "vautours" datant de la faillite du pays en 2001.

Pour le ministère argentin de l'Economie, "dans une décision insolite et inédite, le juge Thomas Griesa a prétendu annuler le paiement déjà réalisé par l'Argentine pour respecter ses engagements (...) Il essaie d'empêcher que nos créanciers touchent ce qui leur correspond".

La justice des Etats-Unis a condamné l'Argentine a verser 1,33 milliard de dollars à deux fonds "vautours" qui ont obtenu le paiement de 100% de la valeur de leurs bons, alors que 93% des créanciers privés de l'Argentine ont accepté de ne recevoir que 30% de leur investissement initial.

Jeudi, Buenos Aires a effectué un versement de plus d'un milliard de dollars, une échéance de sa dette restructurée, mais le juge américain suivant le dossier a ordonné la restitution de la somme aux autorités argentines, au risque de provoquer un défaut de paiement du pays.

"Maintenant, dit le communiqué du ministère, il veut bloquer l'encaissement. En prenant cette mesure, le juge commet un abus d'autorité, cela ne relève pas de sa juridiction, car les détenteurs de bons restructurés ne sont pas l'objet du litige".

ap/jr

PLUS:hp