NOUVELLES

La rémunération du chef de la direction de CAE a presque doublé à 4,49 millions$

27/06/2014 11:55 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le fabricant de simulateurs de vol CAE (TSX:CAE) a augmenté la rémunération de ses hauts dirigeants l'an dernier et a notamment presque doublé celle de son chef de la direction, Marc Parent, d'après des documents réglementaires déposés en vue de son assemblée annuelle.

La société montréalaise a indiqué que M. Parent avait reçu 4,49 millions $ au cours de l'exercice clos à la fin mars 2014, en hausse par rapport à une rémunération de 2,37 millions $ l'année précédente. Il avait reçu près de 3,04 millions $ pour l'exercice 2012.

La plus grande partie de l'augmentation de l'an dernier est attribuable à une prime en espèces et à des récompenses en actions et en options d'achats d'actions.

La rémunération en actions de M. Parent a grimpé de plus de 42 pour cent à 1,32 million $. Il a reçu une prime de 823 450 $ et 830 496 $ en options, comparativement à rien pour l'exercice précédent. La valeur de sa pension et de ses autres compensations a avancé à 528 000 $ et à 134 827 $ respectivement.

La rémunération du directeur financier Stéphane Lefebvre a augmenté de 32,5 pour cent à 1,59 million $.

Le responsable des produits destinés à l'aviation civile et à la formation, Nick Leontidis, a reçu 2,15 millions $, comparativement à 1,13 million $ pour l'exercice 2013. Le président du segment de la défense a reçu 1,71 million $, comparativement à 1,38 million $ l'année précédente.

L'assemblée annuelle des actionnaires de CAE aura lieu le 13 août. La société a réalisé un chiffre d'affaires record de 2,1 milliards $ l'an dernier et a vendu 48 simulateurs, un record pour l'industrie.

CAE a en outre réduit son coefficient d'endettement de 12 pour cent et augmenté son dividende annuel de 20 pour cent à 24 cents par action.

PLUS:pc