NOUVELLES

GP des Pays-Bas - Aleix Espargaro offre à Yamaha sa 1re pole de la saison

27/06/2014 01:14 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT

L'Espagnol Aleix Espargaro, au guidon d'une Yamaha Forward, classe "Open", a signé vendredi à Assen, lors des qualifications du Grand Prix des Pays-Bas, la première position de pointe de sa carrière et la première de la saison pour la marque aux trois diapasons.

L'aîné des Espargaro, qui s'était hissé cette année quatre fois en deuxième ligne, précèdera samedi, cette fois au premier rang, les deux pilotes officiels Honda, ses compatriotes Marc Marquez, invaincu depuis sept courses, et Dani Pedrosa.

Bénéficiant, par règlement, de pneumatiques à la gomme plus tendre que les motos d'usine, le pilote Yamaha a également judicieusement utilisé la séance qualificative Q2 alors que la pluie menaçait.

D'une durée réduite de 15 minutes, cette session a permis au plus audacieux de tenter "un coup" en partant en pneu tendre et lisse sur une piste qui devenait de plus en plus humide.

Espargaro a été de ceux-là reléguant de façon inhabituelle les premières motos d'usine à près de ...deux secondes. En effet, au cours de la deuxième moitié de la session, les gros nuages qui menaçaient au dessus du circuit devaient déverser leurs mètres cubes d'eau et empêcher les pilotes d'améliorer leurs chronos.

- 150e pour Espargaro -

"Je suis extrêmement heureux. Jusqu'ici, il s'agit d'un week-end parfait. Hier le record de la piste, aujourd'hui la pole et demain le sentiment particulier de s'élancer pour mon 150e Grand Prix devant Marc et Dani", a commenté Espargaro.

Dans ce contexte, les Ducati de l'Italien Andrea Iannone et du Britannique Cal Crutchlow, ont également pu se mettre en évidence permettant aux "Open" d'occuper trois des cinq premières places.

"Cette première ligne me satisfait, même si je voulais la pole", a déclaré Marquez. "Les conditions météo étaient imprévisibles et loin d'être idéales. Quelquefois il pleuvait, puis cela s'arrêtait", a-t-il souligné considérant avoir néanmoins atteint son objectif.

Si les Honda officielles se sont fait souffler la politesse pour la pole, elles ne doivent pas envier le sort réservé à leurs ennemies intimes, les Yamaha d'usine. Celle de Jorge Lorenzo, 9e temps, partira de la troisième ligne et la M1 de Valentino Rossi, victorieux l'an passé mais 12e temps vendredi, de la quatrième ligne.

Le Britannique Bradley Smith, 6e temps au guidon d'une M1 de l'écurie française Tech3, place donc la deuxième Yamaha sur la grille. En troisième ligne, Andrea Dovizioso installe sa Ducati "Open" devant la Honda-LCR de l'Allemand Stefan Bradl et la M1 de Lorenzo.

"C'est désolant car sur le sec on aurait dû être en première ligne. Mais comme d'habitude à Assen, les zones sèches alternaient avec des portions humides et dans ces conditions il est difficile de partir en pneus lisses et de bien ressentir le tracé", a expliqué le pilote officiel Yamaha.

En Moto2, l'Espagnol Esteve Rabat (Kalex) a ajouté une sixième pole position en huit courses à son capital cette saison et en Moto3, l'Australien Jack Miller (KTM), sa quatrième. Tous les deux sont en tête de leur championnat respectif.

syd/jde

PLUS:hp