NOUVELLES

Canada: des diplomates étrangers demandent l'asile politique

27/06/2014 03:33 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT
Alamy

Des dizaines de diplomates étrangers ont demandé ces dernières années l'asile politique au Canada, a rapporté vendredi le quotidien La Presse sur la foi d'un document officiel confidentiel.

Parmi eux, de janvier 2009 à mars 2014, figuraient 38 représentants de l'Afghanistan et des membres de leur famille, ainsi que des diplomates de 16 autres pays, dont la Syrie, l'Irak, le Honduras, la Grèce, voire un employé de l'ambassade des États-Unis à Ottawa, selon le rapport du protocole du Canada obtenu par le journal.

Pour Gar Pardy, ancien directeur général des Affaires consulaires du Canada cité par le quotidien, ce nombre est «sans précédent». Mais le gouvernement canadien a refusé de préciser le pourcentage des demandes d'asile acceptées.

Les motifs amenant ces diplomates à vouloir rester au Canada sont nombreux et très variés, selon des experts en immigration. Certains veulent simplement améliorer leur sort, d'autres refusent de se faire complices d'abus des droits de l'homme dans leur pays d'origine ou encore sont habitués au mode de vie nord-américain et ne veulent plus rentrer chez eux.

Il n'y a pas d'exception à la règle, prévient Alexis Pavlich, attachée de presse du ministre de l'Immigration Chris Alexander: «Lorsqu'un employé d'une mission fait une demande d'asile au Canada, son accréditation ou son statut diplomatique sont révoqués par le ministère des Affaires étrangères, et il est traité de la même manière que tout autre demandeur d'asile».

INOLTRE SU HUFFPOST

Les Français au Canada et au Québec