NOUVELLES

Cultiver des légumes dans les saillies de trottoirs

27/06/2014 07:04 EDT | Actualisé 27/06/2014 07:04 EDT
Radio-Canada

Les citoyens de Rosemont-La Petite-Patrie pourront dorénavant cultiver un potager non seulement dans leurs cours, mais aussi dans les saillies de trottoirs.

Le maire de l'arrondissement, François Croteau, a annoncé une série de mesures pour favoriser l'agriculture urbaine en simplifiant la réglementation.

L'arrondissement compte déjà dix jardins communautaires, plusieurs potagers dans les 65 ruelles vertes et des jardins de rue qui couvrent maintenant douze tronçons de rue.

Mais, le maire veut donner aux citoyens la chance de s'approprier l'espace public. « Il faut cesser de penser que l'espace public appartient à l'administration publique. Il appartient aux citoyens et aux contribuables. »

Ainsi, 12 saillies de trottoir seront mises à la disposition des citoyens cette année pour y planter des légumes, des herbes ou même des petits fruits.

Les saillies proposées ont été sélectionnées dans des rues locales où la circulation automobile est modérée. Les cultivateurs en herbe devront fournir leur terre et leurs plants et devront entretenir leur petit jardin, sans déranger les voisins.

Mais ce n'est que le début du virage vert de l'arrondissement. Le maire veut également changer le zonage des secteurs industriels et commerciaux pour permettre à des fermes de s'installer en plein coeur de la ville. Les agriculteurs pourraient même vendre leur culture maraîchère sur place. « On vise une autosuffisance alimentaire à même le territoire de Montréal. »

Dans le but d'encourager les citoyens à s'adonner à l'agriculture urbaine, l'arrondissement a aussi aménagé le Jardin pour la biodiversité, tout près de la piscine Rosemont. Le jardin, d'une superficie de 36 mètres carrés, comporte trois espaces : un avec des fleurs indigènes et les deux autres avec des plantes qui attirent les oiseaux et les papillons. Un autre espace pour la culture potagère sera ajouté à cet endroit en 2015.

À qui les légumes?

Si l'idée plaît à plusieurs citoyens, quelques résidents font une mise en garde. Dominic Morin, citoyen de la rue Saint-André, a planté quelques fleurs dans une saillie de trottoir en face de chez lui pour cacher le béton avec un peu de verdure.

Mais il ajoute qu'il hésiterait de planter des légumes dans les saillies. « On se fait déjà prendre des fleurs. J'y penserais deux fois avant de mettre des légumes et de me les faire voler après tout ce travail. »

Liste des saillies proposées

  • Henri Julien / Dante (deux emplacements totalisant 38 mètres carrés)
  • De la Roche / Jean-Talon (deux emplacements totalisant 25 mètres carrés)
  • 6855 Cartier (quatre emplacements totalisant 17 mètres carrés)
  • 2e Avenue / Beaubien côté nord (deux emplacements totalisant 25 mètres carrés)
  • 27e Avenue / Beaubien côté sud (deux emplacements totalisant 24 mètres carrés)

INOLTRE SU HUFFPOST

10 légumes crucifères bons pour la santé