NOUVELLES

Browns: critiqué par des membres du Panthéon, Manziel a dit ne rien faire de mal

27/06/2014 12:22 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT

BEREA, États-Unis - Le quart recrue Johnny Manziel, des Browns de Cleveland, n'a pas l'intention de changer son style de vie.

Dans le cadre d'un événement PLAY 60 avec d'autres recrues de l'Américaine, Manziel a dit avoir été irrité par de récents commentaires sur ses activités hors terrain, en référence aux propos d'Emmitt Smith, Joe Montana et Warren Moon.

Les trois membres du Panthéon ont tous dit que le jeune quart devrait faire la fête un peu moins souvent.

Manziel respecte leurs opinions, mais il dit qu'on a mal interprété certaines des choses parues dans les médias sociaux.

Dans des photos distinctes, on l'a vu aux abords d'une piscine à Las Vegas (avec Rob Gronkowski des Pats), étalé sur un cygne gonflable en buvant du champagne ou bien parlant à une liasse de billets, comme si c'était un téléphone.

L'ancien de Texas A & M dit que ses fêtes du week-end n'affectent pas ses entraînements et que son esprit est au football.

«Je sors, a dit Manziel. Tout le monde sort la fin de semaine, tout le monde fait leur vie et profite de la vie. C'est juste qu'il n'y a pas tout ce monde autour d'eux qui vont tout filmer. Je suis dans une situation unique où on veut capter tout ce que je fais, en pensant que ça vaut le coup d'en faire tout un plat. Tout le monde sort et s'amuse. Je ne fais rien qui pourrait me causer du tort.»

Manziel estime ne rien faire de mal, et il se dit ennuyé par le fait qu'on scrute à la loupe son arrivée dans la NFL. Il réalise que peu importe où il va, les gens vont vouloir le suivre avec leurs téléphones et capter tout ce qui se passe avec lui.

«Je ne vais pas changer qui je suis pour qui que ce soit, a dit l'athlète de 21 ans. Je prends de la maturité et j'apprends de mes erreurs, mais je ne vais pas me cacher sous une carapace et ne rien faire. Je suis très dédié au football et à mon travail, mais je vais profiter de mes fins de semaine. Nous le méritons car nous travaillons fort ici. Mais cela dit, je vais profiter de mes temps libres - je pense que tout le monde est pareil à ce niveau-là, et je crois que c'est la bonne chose à faire.»

Manziel a passé la matinée à lancer des passes de touché à des jeunes absolument ravis d'être en sa présence. Il accueillait chacun d'eux avec un «high-five» et un «comment ça va?».

Pendant des exercices, les autres recrues des Browns faisaient un clin d'oeil à sa célébrité. «Lequel d'entre nous est Johnny Manziel?», a demandé le secondeur Chris Kirksey à un groupe de jeunes joueurs.

L'entraîneur Mike Pettine dit que pour Manziel ou peu importe qui d'autre, les Browns ne vont pas intervenir à moins que les gestes soient criminels ou qu'ils nuisent à leurs tâches avec l'équipe. Manziel dit d'ailleurs qu'il n'a pas reçu de consignes de relaxer ses activités hors du terrain.

Les Browns ont choisi Manziel 22e lors du repêchage du mois dernier. Le club amorcera la saison régulière le 7 septembre, à Pittsburgh.

PLUS:pc