NOUVELLES

Wimbledon - Serena Williams expéditive sur le court et en conférence de presse

26/06/2014 01:22 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

L'Américaine Serena Williams s'est montrée expéditive sur le gazon comme en conférence de presse jeudi, au tournoi de tennis de Wimbledon, décidant finalement de couper court aux questions de journalistes trop axées sur sa vie privée ou sa personnalité.

Après avoir mis 49 minutes seulement pour se débarrasser de la Sud-Africaine Chanelle Scheepers au deuxième tour (6-1, 6-1), l'Américaine a expédié tout aussi vite sa conférence de presse, levant le camp après une question sur le basketteur LeBron James.

La benjamine des soeurs Williams, 17 fois victorieuse d'un tournoi du Grand Chelem et cinq fois couronnée sur le gazon de Wimbledon, a montré des premiers signes d'énervement après des questions sur son amitié avec Caroline Wozniacki, récemment séparée du golfeur nord-irlandais Rory McIlroy.

"Je suis heureuse de ne pas avoir à répondre à des questions sur ma vie privée, j'ai déjà dû nier beaucoup de choses, alors...", lâche l'Américaine, après une question relative au passage de la joueuse danoise chez elle à Miami en Floride.

Interrogée ensuite sur le point de savoir si elle était d'accord avec le Serbe Novak Djokovic, selon qui le tennis actuel manquerait de personnalités, Serena Williams esquive une nouvelle fois. "Je ne peux pas répondre à cette question, vraiment, les questions vont de Novak, au tennis, à Rafa..." (NDLR: souhaiterait-elle jouer en double mixte avec Nadal ?), soupire-t-elle alors, en se tournant vers le modérateur.

C'est une interrogation sur son opinion quant au futur de la star de l'équipe de basket du Miami Heat qui est finalement le déclencheur de son départ.

"LeBron, mon Dieu...", lâche alors la joueuse, avant de réclamer des questions "non liées à sa personnalité". Silence des journalistes, visiblement peu désireux de parler tennis. Serena Williams se lève et s'en va.

ll-ol/alh

PLUS:hp