NOUVELLES

Wimbledon - Nadal évite le piège Rosol

26/06/2014 11:54 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Le N.1 mondial Rafael Nadal s'est qualifié jeudi pour le troisième tour de Wimbledon en dominant en quatre sets 4-6, 7-6 (8/6), 6-4, 6-4 le Tchèque Lukas Rosol, 52e mondial, son bourreau en 2012.

Il y a deux ans, le joueur tchèque, alors 100e au classement de l'ATP, avait créé une énorme sensation en s'imposant en cinq sets (6-7(9/11), 6-4, 6-4, 2-6, 6-4) dans une ambiance électrique.

"Je peux encore créer une surprise. J'aimerais bien lui imposer mon style. Plus les échanges seront courts, plus les choses iront mieux pour moi", avait affirmé l'intéressé dans la presse tchèque avant ce match.

S'appuyant sur son service de plomb, Rosol a bien exécuté son plan dans la première manche. Mais le Tchèque a manqué une occasion de se rapprocher de la victoire et de faire douter le Majorquin en laissant filer une balle de deuxième set à 6-5.

Nadal est alors revenu dans la partie en inscrivant trois points d'affilée puis a imposé son jeu de métronome et son lift au géant tchèque (1,96 m) qui a manqué de mordant pour refaire le coup de 2012.

"Revenir dans le deuxième set était très important face à Rosol qui est un grand serveur et un joueur très dangereux", a souligné après le match Nadal, satisfait de son niveau de jeu.

Cette victoire promet potentiellement un bon tournoi pour le Majorquin, qui ne fait jamais les choses à moitié à Wimbledon, qu'il a remporté à deux reprises (2008, 2010) et où il a disputé trois autres finales (2006, 2007, 2011).

Ses parcours sont soit très courts, soit très longs. Souvent en difficulté en début de tournoi, il devient quasi inarrêtable une fois passés les trois premiers tours.

Nadal, qui avait été éliminé dès son entrée en lice l'an passé par le Belge Steve Darcis, affrontera au prochain tour le Kazakh Mikhaïl Kukushkin qui a battu le Canadien Frank Dancevic.

ll/alh

PLUS:hp