NOUVELLES

Serena Williams et Rafael Nadal accèdent au troisième tour à Wimbledon

26/06/2014 10:11 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

LONDRES - L'Américaine Serena Willams et l'Espagnol Rafael Nadal ont tous deux atteint le troisième tour du tournoi du Grand Chelem, jeudi, mais en empruntant des chemins différents.

Chez les dames, la quintuple championne du tournoi n'a pas perdu de temps à atteindre le tour suivant, rossant Chanelle Scheepers 6-1, 6-1 en seulement 49 minutes. Mais Nadal a dû venir de l'arrière pour vaincre le Tchèque Lukas Rosol 4-6, 7-6 (6), 6-4, 6-4.

En quête de son 18e titre du Grand Chelem, la favorite a complètement dominé son adversaire sud-africaine, qui occupe la 94e place mondiale. L'Américaine a servi huit as et réussi 26 coups gagnants.

Scheepers, âgée de 30 ans et qui n'avait jamais remporté un match sur le gazon du All England Club avant cette semaine, n'a réussi que cinq coups gagnants et commis 13 fautes directes.

«Je ne veux pas me sentir invincible en ce moment parce que j'espère pouvoir disputer encore quelques matchs supplémentaires, a commenté Williams. Mon objectif est de me sentir mieux de jour en jour.»

Williams, éliminée dès le deuxième tour à Roland-Garros, dispute le tournoi de Wimbledon, son 56e tournoi du Grand Chelem, pour la 15e fois de sa carrière.

D'autre part, Maria Sharapova, championne en 2004 et cinquième tête de série, a défait la Suissesse Timea Bacsinszky 6-2, 6-1. Les autres têtes de série qui ont franchi le deuxième tour sont Angelique Kerber (no 9), Eugénie Bouchard (no 13) et Sabine Lisicki (no 19).

Chez les hommes, Nadal, deuxième tête de série, était quant à lui à un point seulement de tirer de l'arrière par deux sets face à Rosol, qui l'avait éliminé de Wimbledon sur le même court au même tour il y a deux ans. L'Espagnol aux deux titres de Wimbledon a élevé son jeu juste à temps.

Rosol a eu la chance de se forger une avance de deux sets alors qu'il servait pour la manche à 6-5 au bris d'égalité, mais Nadal a sauvé cette balle de manche d'un coup droit gagnant. Deux points plus tard, Rosol lui a offert le set sur une double faute.

«Ça s'est peut-être joué sur un seul point, a dit Nadal. Si je perds cette balle de manche au deuxième set, si ce coup droit sort des limites du terrain, peut-être que je discuterais présentement d'une défaite.

«Mais c'est le sport. Ce coup droit a été parfait au bon moment.»

Dans les autres rencontres, Roger Federer a effacé les souvenirs douloureux de son élimination au deuxième tour en 2013 en éliminant le Luxembourgeois issu des qualifications Gilles Muller 6-3, 7-5, 6-3 pour passer au troisième tour.

Le septuple champion a réussi 25 as, dont trois dans le jeu final, dans un match qui s'est terminé sous le toit du court central en raison de la pluie qui a forcé la suspension du jeu.

L'an dernier, Federer s'est incliné devant Sergiy Stakhovsky.

Le Japonais Kei Nishikori est passé au troisième tour pour la troisième année d'affilée en disposant de l'Américain issu des qualifications Denis Kudla 6-3, 6-2, 6-1.

Nishikori, 10e tête de série, a connu une saison en dents de scie jusqu'ici en tournois majeurs, accédant au quatrième tour des Internationaux d'Australie, mais quittant la terre battue parisienne dès le premier tour. Il sera opposé à Simone Bolelli, tombeur de Philipp Kohlschreiber 4-6, 6-4, 6-3, 2-6, 7-5.

Stanislas Wawrinka (no 5) a pris la mesure du Taïwanais Lu Yen-Hsun en quatre sets de 7-6 (6), 6-3, 3-6, 7-5. John Isner — le dernier Américain toujours en lice à Wimbledon — a claqué 32 as et remporté un bris d'égalité très long avant de finalement venir à bout du Finlandais Jarkko Nieminen 7-6 (17), 7-6 (3), 7-5.

De son côté, Gaël Monfils, a de nouveau été éliminé hâtivement à Wimbledon, s'inclinant 7-6 (3), 6-3, 6-7 (1), 6-7 (3), 6-4 devant Jiri Vesely.

Classé 24e de la compétition, Monfils, quart-de-finaliste à Roland-Garros plus tôt ce mois-ci, n'a jamais franchi le troisième tour à Wimbledon. Le Français a frappé 71 coups gagnants, dont 23 as, mais il a éprouvé des ennuis au retour de service.

Vesely, ex-numéro un au monde chez les juniors, participe au tournoi pour la première fois. Le Tchèque sera maintenant opposé à l'Australien Nick Kyrgios, qui a surpris le Français classé 13e Richard Gasquet 3-6, 6-7 (4), 6-4, 7-5, 10-8.

Jo-Wilfried Tsonga a brisé le service de Sam Querrey dans le 25e jeu du dernier set avant de confirmer ce bris pour remporter son duel 4-6, 7-6 (2), 6-7 (4), 6-3, 14-12. Le match avait été suspendu à 9-9 au dernier set la veille en raison de la noirceur.

PLUS:pc