NOUVELLES

Mondial-2014/Suarez: sanction "disproportionnée", la Fédération va faire appel

26/06/2014 01:03 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

La sanction prise par la Fifa contre l'attaquant Luis Suarez pour avoir mordu un adversaire au Mondial a été qualifiée jeudi de "disproportionnée" pour la ministre des Sports de l'Uruguay Liliam Kechichiana, alors que la Fédération locale de football va faire appel.

"Nous sommes blessés par la sanction disproportionnée", a écrit la ministre sur son compte Twitter, indiquant qu'elle rencontrerait dans la journée le président de la République José Mujica pour analyser la situation.

Jeudi, la Fifa a suspendu pour neuf matches et quatre mois d'activités liées au football l'attaquant vedette Luis Suarez pour avoir mordu un défenseur adverse lors du match Italie-Uruguay mardi (0-1).

Dans la foulée, le président de la Fédération uruguayenne (AUF) Wilmar Valdez a évoqué devant la presse une sanction "exagérée" et annoncé son intention de faire appel le jour-même.

"L'AUF déposera un appel aujourd'hui (jeudi)", a indiqué M. Valdez. "Je respecte la décision mais elle est totalement exagérée", a-t-il ajouté. Cet appel n'est pas suspensif.

"C'est un sujet très compliqué pour nous. Il n'y a pas de preuve évidente pour prendre une sanction si dure. Nous avons dit au président de la Fifa que l'Uruguay ne demande aucun privilège (...). Nous avons vu des matches plus agressifs et la Fifa n'a pas réagi avec autant de sévérité", a poursuivi M. Valdez.

Mercredi, c'est le président uruguayen qui avait pris la défense du joueur -récidiviste- affirmant qu'il ne l'avait "vu mordre personne".

aic/hdz/sk

PLUS:hp