NOUVELLES

Mondial-2014 - Russie: Capello incrimine les lasers et l'arbitrage

26/06/2014 07:06 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Le sélectionneur de la Russie Fabio Capello a sévèrement critiqué l'arbitrage après l'élimination de son équipe face à l'Algérie (1-1) au Mondial-2014 et s'en est pris aux supporteurs adverses, qu'il a accusés d'avoir braqué des lasers en direction du gardien russe pour le gêner.

La Russie a longtemps mené au score dans ce match mais s'est fait rejoindre sur un coup de pied arrêté, avec un coup franc sifflé près du poteau de corner qui a permis à Islam Slimani d'égaliser de la tête (60).

"C'était le dernier match que nous avons joué dans cette Coupe du monde, nous aurions pu le gagner, malheureusement nous avons encaissé un but sur une faute qui aurait dû être en notre faveur", a dit le technicien italien jeudi en conférence de presse.

"Si je dois me plaindre de quelque chose, c'est du traitement des arbitres pendant toute cette Coupe du monde. Je me suis tu, mais maintenant c'est terminé (...) Il n'y avait pas but, c'est tout, parce qu'il y avait faute dans l'autre sens. (L'arbitre) sifflait beaucoup trop tard, et pareil contre la Belgique. Je parle parce que maintenant on est éliminés. Vous verrez les images !"

Capello a également jugé que son gardien Igor Afinkeev avait été perturbé par des rayons lasers braqués dans sa direction.

"Bien entendu qu'il a été aveuglé par le laser, toutes les images le montrent", a-t-il lancé, agacé.

"Je ne cherche jamais d'excuses, ce n'est pas mon style, j'accepte la défaite quand nous perdons. Le laser n'est pas une excuse, mais le gardien pendant tout le match a essayé de l'éviter, regardez les images il a un laser dans les yeux tout le match."

Interrogé pour savoir s'il resterait en poste pour préparer la Coupe du monde 2018, que la Russie jouera à domicile, Fabio Capello a renvoyé la balle vers la fédération russe: "S'ils me veulent, bien entendu."

jed/jta

PLUS:hp