NOUVELLES

Le Canadien Milos Raonic a atteint le troisième tour du tournoi de Wimbledon

26/06/2014 09:54 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT
Steve Bardens via Getty Images
LONDON, ENGLAND - JUNE 26: Milos Raonic of Canada in action during his Gentlemen's Singles second round match against Jack Sock of the United States on day four of the Wimbledon Lawn Tennis Championships at the All England Lawn Tennis and Croquet Club at Wimbledon on June 26, 2014 in London, England. (Photo by Steve Bardens/Getty Images)

LONDRES - La Québécoise Eugenie Bouchard a défait l'Espagnole Silvia Soler-Espinosa 7-5, 6-1 pour accéder au troisième tour du tournoi de Wimbledon, jeudi.

Plus tôt, l'Ontarien Milos Raonic, tête de série no 8, a aussi atteint le troisième tour grâce à sa victoire en trois sets de 6-3, 6-4, 6-4 contre l'Américain Jack Sock. Ce dernier était de retour sur le court en après-midi en compagnie du Canadien Vasek Pospisil, et le duo a pris la mesure de celui formé des Néerlandais Robin Haase et Jesse Huta Galung 6-3, 6-2, 6-2.

Bouchard a connu un début de rencontre difficile, mais s'est améliorée au fur et à mesure que celui-ci avançait. Elle a eu besoin de 44 minutes pour remporter la première manche, mais de seulement 22 pour mettre la main sur la seconde et remporter une 32e victoire cette saison.

«Même si c'était plus serré au premier set, je n'étais pas trop inquiétée par mon jeu. J'avais un assez bon niveau, a indiqué Bouchard. Je savais que ça se replacerait après quelques points ou quelques jeux, peu importe le temps dont j'aurais besoin. Je suis heureuse que ce soit finalement arrivé. Mes coups étaient beaucoup plus fluides au seconde set.

«C'est certain que l'objectif est toujours de commencer mes matchs du mieux que je le peux. Parfois, ce n'est pas ce qui se produit et vous devez trouver une façon de vous en sortir.»

La 13e tête de série de la compétition a profité des largesses de son adversaire au service, remportant six des 11 balles de bris qui lui a offertes la 75e raquette au monde, qui a inscrit deux bris en autant d'occasions. La joueuse de 20 ans a d'ailleurs été très efficace en retour de service, remportant plus de la moitié des points (33 sur 57) joués au service de Soler-Espinosa.

Bouchard, qui est aussi 13e au monde, a réussi deux as dans ce match contre une seule double faute. Elle a frappé 24 coups gagnants contre 17 fautes directes. En comparaison, Soler-Espinosa n'a frappé que huit coups gagnants pour 12 fautes directes.

Championne chez les filles en 2012, Bouchard avait aussi atteint le troisième tour à sa première visite chez les dames l'an dernier. Elle sera maintenant opposée à l'Allemande Andrea Petkovic. La 20e tête de série a vaincu la Roumaine Irina-Camelia Begu 6-4, 3-6, 6-1.

Raonic, qui occupe le neuvième échelon mondial, a dominé son adversaire au service, réussissant 13 as contre cinq et ne commettant qu'une double faute, contre huit pour Sock, 77e raquette au monde.

Raonic a mis 67 pour cent de ses premières balles en jeu (50 sur 75) et n'a perdu que sept points sur celles-ci. Il n'a pas fait face à une seule balle de bris de la rencontre, tout en remportant trois des 10 que lui a concédées Sock.

Le Canadien, qui sera confronté à Lukasz Kubot au prochain tour, a réussi 40 coups gagnants contre seulement 14 fautes directes, contre 21 coups gagnants et 18 fautes directes pour l'Américain. Le Polonais Kubot a battu le Serbe Dusan Lajovic 6-7 (4), 7-6 (4), 6-3, 7-6 (3).

«J'ai trouvé un rythme. Le plus important pour moi sur le gazon, c'est de trouver ce rythme, surtout en retour de deuxième service, a analysé Raonic. Je l'ai trouvé très tôt dans le match et j'ai pu le garder. Dans chacun des deux premiers sets, j'ai pu obtenir des bris en début de manche, ce qui a aidé, et mon service a bien fonctionné.»

S'il s'agit de sa première présence au troisième tour au All England Club, Raonic n'a pas célébré cette victoire.

«Ça peut sembler un peu bête, mais je n'ai rien ressenti de particulier après le match, a-t-il dit. Je veux faire beaucoup mieux que ce que j'ai réussi (jeudi).»

Le parcours de Frank Dancevic s'est quant à lui arrêté au deuxième tour, où il a été défait en trois manches par le Kazakh Mikhail Kukushkin 6-3, 6-3, 6-2.

Les 28 fautes directes de Dancevic, 107e joueur mondial, auront fini par le faire couler. En comparaison, Kukushkin, qui occupe le 63e échelon, n'en a commis que 11, en plus de réussir 37 coups gagnants contre seulement 23 pour le Canadien.

Dancevic a également éprouvé des ennuis au service, ne remportant que 60 pour cent (33 sur 55) des points joués sur sa première balle.

INOLTRE SU HUFFPOST

25 Funny Wimbledon Faces