NOUVELLES

Les Alouettes pourraient avoir de la difficulté à tourner la page sur Calvillo

26/06/2014 07:55 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le quart-arrière Troy Smith est prêt à entendre le nom d'Anthony Calvillo résonner chaque fois qu'il sautera sur le terrain pour les Alouettes de Montréal.

Le lauréat du trophée Heisman, qui s'est joint aux Alouettes au milieu de la saison dernière, succédera à Calvillo au poste de quart partant des Oiseaux après un règne de 15 ans. Il entamera la saison régulière 2014 des Montréalais samedi, contre les Stampeders de Calgary.

Smith aura de grands souliers à chausser, surtout après le départ de Calvillo — le meneur chez les passeurs dans l'histoire de la Ligue canadienne de football — pendant la saison morte.

«Je vais toujours entendre ces comparaisons, a dit Smith cette semaine. Je crois que c'est fabuleux de pouvoir être associé à ce joueur légendaire.

«Je n'ai pas accompli la moitié de ce qu'il a fait, mais c'est bien jusqu'ici que je puisse susciter certaines comparaisons avec lui. Comme homme, je veux toutefois tracer ma propre voie. C'est la raison pour laquelle je suis ici.»

Smith occupera un poste crucial au sein d'une équipe qui est devenue une puissance de la LCF au cours du passage de Calvillo derrière le centre, mais dont l'étoile pâlissait progressivement au cours des dernières campagnes.

Et même s'ils disposent toujours d'une panoplie de joueurs talentueux à de nombreuses positions, les Alouettes sont généralement perçus comme une équipe en déclin.

La saison dernière fut une catastrophe, l'entraîneur-chef Dan Hawkins étant congédié après seulement cinq matchs et Calvillo étant victime, peu de temps après, d'une blessure qui allait mettre un terme à sa saison — et ultimement à sa carrière.

Les Oiseaux ont complété la saison avec une fiche de 8-10, égalant la pire depuis leur retour à Montréal en 1996, après une absence de 10 ans dans la métropole. Ils se sont ensuite inclinés en demi-finales de l'Est contre les Tiger-Cats de Hamilton.

Cette saison n'a guère mieux commencé, après que l'architecte des succès de l'équipe, Jim Popp, ait échoué à concilier ses tâches de directeur général et d'entraîneur-chef. Tom Higgins, qui n'a pas dirigé d'équipe depuis 2007, fut nommé entraîneur-chef, mais le coordonnateur offensif qu'il a embauché, Rick Worman, a été congédié à mi-chemin du camp d'entraînement.

Un match contre les Stampeders à Calgary, suivi d'un autre à domicile contre les Lions de la Colombie-Britannique, devraient permettre à Higgins d'obtenir une bonne idée de ce que ça prendra pour permettre aux Alouettes de redevenir des prétendants à la Coupe Grey.

«Tout indique que Troy Smith sera notre homme de confiance, même si des choses peuvent se produire en cours de route, a dit Higgins. Si vous regardez la carrière d'Anthony, elle n'était pas aussi reluisante au début qu'à la fin.

«Ceci étant dit, (Smith) possède de nombreuses qualités impondérables. Il est issu d'un bon programme (de football). Il comprend le système de jeu. Les séances d'entraînement se déroulent bien. Laissons-le se mesurer aux meilleurs.»

PLUS:pc