NOUVELLES

Lac-Mégantic: l'avocat de Tom Harding pourrait demander un arrêt des procédures

26/06/2014 05:02 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT
Ici Radio Canada

L'avocat représentant le conducteur de train Tom Harding, accusé de négligence criminelle dans la tragédie de Lac-Mégantic, se dit outré que des informations susceptibles d'incriminer son client aient été divulguées.

Un texte de Denis-Martin Chabot Twitter Courriel

Me Tom Walsh craint que la publication d'un résumé de la déclaration de M. Harding faite aux enquêteurs, ayant mené aux perquisitions en juillet dernier des bureaux de la Montreal, Maine & Atlantic (MMA), puisse causer un préjudice à son client. Il n'écarte pas la possibilité de réclamer un arrêt des procédures.

Ces documents, qui ont été rendus publics par un juge il y a deux semaines, contiennent des allégations contre Tom Harding. Des allégations qui n'ont toutefois pas été prouvées en cour.

Celui-ci a notamment admis qu'il n'avait appliqué que sept freins à main sur le convoi, et aucun sur les wagons citernes, lorsqu'il l'a immobilisé lors de son arrêt de routine à Nantes dans la nuit du 5 au 6 juillet 2013. Or, le règlement opérationnel de la MMA en prévoyait au moins neuf, en plus de ceux sur les wagons-citernes.

Après un incendie de locomotive, le convoi est parti à la dérive vers le centre-ville de Lac-Mégantic, causant la dévastation ainsi que la mort de 47 personnes.

L'avocat de Tom Harding refuse de répondre aux allégations découlant du document, afin de ne pas nuire à son client.

Tom Walsh demande des explications à la Couronne, car il estime que les informations divulguées pourraient contaminer les jurés éventuels et remettre en question le droit de son client à un procès juste et équitable.

Il faut dire que depuis l'arrestation en mai de trois employés de la MMA, qui ont été accusés de 47 chefs d'accusation ayant causé la mort, ceux-ci ont joui d'une vague de sympathie de la part du public.

La Direction des poursuites criminelles et pénales refuse quant à elle de répondre aux allégations de Tom Walsh parce que la cause est toujours devant les tribunaux.

INOLTRE SU HUFFPOST

Lac-Megantic Explosions, Fire