DIVERTISSEMENT

«Juste pour rire en direct» devient un événement en soi

26/06/2014 06:15 EDT | Actualisé 26/06/2014 07:53 EDT
Juste pour rire

Désormais bien plus qu’une vitrine promotionnelle pour le Festival Juste pour rire, l’émission Juste pour rire en direct, à TVA, deviendra cet été un événement en soi.

Avec un nouveau capitaine à bord, Patrick Groulx, et cinq collaborateurs réguliers qui n’ont pas froid aux yeux, Jérémy Demay, Virginie Fortin, Simon Leblanc, Phil Roy et Isabelle Ménard, le rendez-vous quotidien de fin de soirée sera plus que jamais axé sur le rire, d’abord en offrant un accès direct à tous les spectacles, galas et autres rassemblements du Festival Juste pour rire, tant à l’avant qu’à l’arrière-scène, mais aussi en proposant du contenu inédit qui, sur papier, s’annonce très audacieux.

Le concept entièrement remanié s’articulera ainsi autour de numéros de stand up (de la part de l’animateur, Patrick Groulx, en ouverture, mais aussi d’humoristes de la relève invités sur le plateau), d’interventions de personnages, de défis rigolos, de chroniques et d’entrevues. Une formule qui séduit grandement son nouvel animateur.

«Ils sont venus chercher un gars très spontané, un peu absurde, qui aime surprendre et avoir du plaisir, confie Patrick Groulx. C’est le ton que je veux donner à Juste pour rire en direct. Ce sera festif, on veut divertir et faire rire. Moi, j’ai dit à l’équipe que je veux prendre des risques, improviser, quitte à me planter. Je tiens à me mettre à danger et à sortir du cadre, que tout ne soit pas placé, précis, retouché. Je ne veux jamais me prendre au sérieux. C’est important pour moi d’insuffler un peu de folie.»

Un fan détraqué

Cette folie se traduira notamment par l’arrivée d’un personnage qu’incarnera Patrick lui-même, celui du «fan fini» qui pourchasse les humoristes en quête d’un autographe ou d’une mèche de cheveux, un être complètement groupie qui sait absolument tout sur ses idoles, au point d’en devenir inquiétant. Le sympathique (mais aussi détraqué) bonhomme s’amènera sporadiquement dans l’univers de Juste pour rire en direct pour dérider et terrifier un brin nos comiques.

«Je me suis inspiré de gens que j’ai déjà connus pour créer ce personnage, raconte Patrick Groulx. Quand je vivais à Montréal, certaines personnes me suivaient et venaient cogner à mon condo. C’était un peu bizarre!»

Parmi les premières personnalités que Patrick Groulx accueillera dans les fauteuils de Juste pour rire en direct – le décor est campé dans les locaux de MusiquePlus, redécorés pour les besoins de la cause, au coin des rues Sainte-Catherine et De Bleury -, on peut déjà citer Charles Lafortune, Mike Ward, Stéphane Rousseau, Laurent Paquin, François Morency, François Bellefeuille et Normand Brathwaite.

Juste pour rire en direct s’emparera des ondes de TVA du lundi au vendredi, à 22h35, à compter du lundi 30 juin.

Voici, en quelques mots, la description de la «mission» de chacun des collaborateurs de Patrick Groulx dans le cadre de Juste pour rire en direct.

Jérémy Demay : «Je devrai relever des défis que Patrick me donnera au début de l’émission. Ça pourrait être, par exemple, d’offrir une prestation sur le coin d’une rue pour amasser de l’argent auprès des passants ou encore interrompre un spectacle à l’affiche au festival. Moi, j’adore les caméras cachées et j’adore blaguer avec les gens, susciter des réactions. Peu importe ce qu’on me dira de faire, je vais le faire… Et Juste pour rire devra assumer les conséquences! (rires)»

Phil Roy : «Je serai le testeur de gags. À l’émission, Patrick va donner un sujet pour le lendemain et les téléspectateurs auront 24 heures pour nous envoyer des blagues. Moi, je vais les livrer en ondes. Je vais me les approprier et je ne me gênerai pas pour taquiner ceux qui nous auront fait des suggestions. Donc, si c’est drôle, ce sera grâce aux gens, et si ce n’est pas drôle, ce sera de leur faute! (rires) C’est ludique, participatif, amusant… parfois pour les mauvaises raisons! (rires)»

Isabelle Ménard : «Je reprends le rôle que je jouais l’année dernière. J’irai dans les coulisses des galas Juste pour rire pour rencontrer les humoristes avant et après leur performance, vivre avec eux l’émotion et le stress, être témoin des ovations debout… Je vais faire des entrevues avec des artistes qui viennent de vivre des moments puissants et uniques.»

Virginie Fortin : «Je vais aller rire dans la ville de Montréal, ailleurs que sur le site du Festival, et découvrir des endroits drôles, mais où il n’y a pas d’humoristes. J’irai dans des lieux et événements loufoques : matchs de lutte de sous-sols d’églises, marchés aux puces, bingos, des musées ridicules et même des toilettes. Je vais faire connaître l’envers funny de Montréal. On ne portera pas de jugements; on va rire avec les gens et non rire d’eux. On se moquera des phénomènes plus que de ceux qui y participent.»

Simon Leblanc : «Je vais explorer le Festival et partir à la recherche de petites perles cachées que les gens n’ont pas l’occasion de voir en salle ou à la télévision. On ira dans les coulisses nébuleuses, les zones où on n’a généralement pas accès. On va entre autres découvrir qui se cache sous le masque de Victor, la mascotte de Juste pour rire. On va passer à l’histoire, ce sera dans les anales! (rires)»

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques artistes qui seront sur scène au Festival Juste pour rire 2014