NOUVELLES

Jordanie: Qatada acquitté d'une accusation de terrorisme, reste détenu

26/06/2014 05:41 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Le prédicateur islamiste Abou Qatada a été acquitté jeudi de l'accusation de complot terroriste contre l'école américaine d'Amman pour manque de preuves, mais il reste détenu et sous le coup d'autres accusations de terrorisme.

"Le tribunal n'a pas trouvé de preuves pour soutenir les accusations contre Omar Mahmoud Othmane (Abou Qatada) selon lesquelles il aurait conspiré fin 1998 pour mener une attaque terroriste contre l'école américaine d'Amman", a déclaré le juge Ahmad Qatarneh.

En conséquence, "le tribunal déclare à l'unanimité l'innocence d'Omar Mahmoud Othmane pour défaut de preuve", a ajouté M. Qatarneh avant de demander aux journalistes de quitter le tribunal.

Le prédicateur a fondu en larmes à l'annonce du jugement, et des membres de sa famille se sont précipités pour l'enlacer et l'embrasser.

Né en 1960 à Bethléem, Abou Qatada avait été condamné à mort par contumace en 1999 pour "complot en vue de mener des actes terroristes" notamment contre l'école américaine à Amman, une peine immédiatement commuée en prison à vie assortie de travaux forcés.

En 2000, il avait également été condamné par contumace à 15 ans de travaux forcés pour complot visant à attaquer des cibles touristiques en Jordanie.

Suite à son extradition de Grande-Bretagne en juillet dernier, le prédicateur est rejugé au cours d'un nouveau procès, dans lequel il a plaidé non-coupable de tous les faits qui lui sont reprochés.

Réagissant à cet acquittement, le secrétaire d'Etat britannique à l'Immigration et à la Sécurité, James Brokenshire, a dit "attendre le verdict" pour les accusations restantes, se félicitant que le jugement ait été rendu possible par la "détermination (du gouvernement britannique) à extrader avec succès" Abou Qatada.

La prochaine audience du procès aura lieu le 7 septembre.

str-akh/faa/emb

PLUS:hp