NOUVELLES

Hédiard : un tribunal français valide la reprise par l'Autrichien Do & Co

26/06/2014 11:48 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Le tribunal de commerce de Paris a validé jeudi la reprise de la célèbre épicerie fine française Hédiard, en redressement judiciaire depuis octobre, par le groupe de restauration autrichien Do & Co, selon un jugement consulté par l'AFP.

Deux offres de reprise étaient en lice, dont celle de Do & Co qui avait fait le choix de présenter in extremis un plan de continuation en s'alliant à l'actuel propriétaire russe Sergueï Pougatchev.

Le groupe autrichien proposait de reprendre seulement 100 salariés sur les 134 de la maison créée en 1854. Son offre se montait à 17 millions d'euros, dont la reprise du passif, et 6 millions d'euros pour rénover la boutique historique de la place de La Madeleine, dans le quartier des grands magasins à Paris.

En s'associant avec M. Pougatchev, Do & Co avait pour objectif de contrer l'offre mieux-disante du fonds d'investissement helvète Ledunfly de la milliardaire suisse Dona Bertarelli, désireux de conserver l'ensemble des salariés d'Hédiard.

Le tribunal a autorisé le licenciement de 34 salariés dans un délai d'un mois.

M. Pougatchev avait repris Hédiard en 2007.

Présent dans l'hôtellerie, l'événementiel, le ferroviaire et l'aérien, Do & Co était soupçonné par certains salariés d'être seulement intéressé par la perspective d'obtenir, grâce à la marque Hédiard, le contrat de restauration de l'Euro 2016 de football en France, après avoir déjà obtenu celui de l'édition précédente.

Selon le jugement, Hédiard, qui perd de l'argent depuis plus d'une décennie, a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 17 millions d'euros et a subi une perte de près de 11 millions d'euros.

smr/fga/ras/sym

DO & CO AG

PLUS:hp