NOUVELLES

Des revenus records permettent à la LNH de hausser le plafond en 2014-15

26/06/2014 06:33 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le plafond salarial sera de nouveau en hausse, après une autre saison marquée par des revenus records dans la LNH.

Le plafond salarial pour la saison 2014-15 n'a toutefois pas encore été établi, a précisé le commissaire de la LNH Gary Bettman jeudi après la rencontre du Bureau des gouverneurs de la ligue. Il a indiqué qu'il espérait pouvoir régler cet enjeu avec l'Association des joueurs de la LNH avant la séance de repêchage de la ligue, qui se déroulera pendant deux jours à compter de vendredi à Philadelphie.

On estime qu'il devrait se trouver quelque part entre 65 et 75 millions $US. Ça donnera une bonne idée aux directeurs généraux, qui devront jongler avec le repêchage et l'ouverture du marché des joueurs autonomes dès mardi prochain.

«Nous espérons pouvoir conclure une entente afin de déterminer le plafond salarial d'ici demain (vendredi), au plus tard, a commenté Bettman. Nous devrons y parvenir conjointement avec l'Association des joueurs.

«Il y a eu des rencontres, et notre objectif consiste à faire avancer le dossier le plus rapidement possible. Mais pour danser, il faut être deux, et nous voulons nous assurer que c'est la bonne trame sonore qui joue et que nous écoutons le même morceau.»

De nombreux représentants d'équipes ont quitté abruptement l'hôtel situé en plein coeur de Manhattan — où se déroulait jeudi la rencontre des gouverneurs —, afin de se rendre à Philadelphie à temps pour la séance de repêchage. La première ronde se mettra en branle vendredi soir, et les suivantes se dérouleront le lendemain.

Les équipes qui possèdent une bonne marge de manoeuvre peuvent déjà ébaucher leurs plans pour la saison estivale, en préparant des transactions ou encore des offres aux joueurs autonomes sans compensation, même si elles ignorent toujours où se trouvera le plafond salarial la saison prochaine.

«Je m'attends à voir beaucoup plus de transactions qu'à l'habitude, a commenté le directeur général du Wild du Minnesota Chuck Fletcher. Nous assisterons à de nombreuses transactions, selon moi, qui n'impliqueront pas des choix au repêchage. Des transactions de hockey. La parité est incroyable dans la ligue, tout le monde tente d'avoir le dessus. Je crois que de nombreuses équipes ne considèrent pas le marché des joueurs autonomes comme étant l'option idéale. Je crois qu'il y aura beaucoup de mouvement.»

L'an dernier, le plafond se situait à 64,3 millions $US, en hausse considérable par rapport au plafond salarial initial de 39 millions $, qui avait été établi à l'issue de la saison annulée en 2004-05. Le plafond a régressé une seule fois depuis ce temps, en 2012-13, après un autre lock-out. Il avait chuté à 60 millions $, après avoir atteint 64,3 millions $ en 2011-12.

PLUS:pc