NOUVELLES

Venus Williams a raison de Kurumi Nara pour atteindre le troisième tour

25/06/2014 10:11 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

LONDRES - La quintuple gagnante de Wimbledon Venus Williams a surmonté un lent départ pour battre la Japonaise Kurumi Nara 7-6 (4), 6-1 pour atteindre le troisième tour de la compétition mercredi, seulement sa deuxième participation au troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem à ses 10 derniers tournois majeurs.

L'Américaine, 30e tête de série, a remporté six points consécutifs au bris d'égalité avant d'inscrire six jeux consécutifs dans la manche ultime pour disposer de la 41e raquette mondiale. Elle a réussi sept as et 43 coups gagnants. Même si elle n'a commis que cinq fautes directes, Nara n'a réussi que 16 coups gagnants.

Williams est arrivée en retard sur le court et a semblé au ralenti en début de match, laissant la Japonaise prendre une avance de 3-0. Elle a ensuite gagné cinq jeux d'affilée, mais a subi un bris alors qu'elle servait pour la manche à 5-4.

Après que Nara se soit forgée une avance de 4-1 au bris d'égalité, Williams a renversé la vapeur pour enlever la manche. Nara a brisé le service de l'Américaine pour lancer le second set, mais Williams a été intraitable par la suite.

Nara a demandé un temps d'arrêt médical à la fin de la première manche. Elle a aussi subi des traitements à la cuisse gauche dans la deuxième.

La prochaine adversaire de Williams sera la championne de l'édition 2011, Petra Kvitova. La Tchèque classée sixième a défait Mona Barthel 6-2, 6-0.

Williams, qui a gagné sept tournois du Grand Chelem, s'était inclinée au premier tour à sa dernière visite en 2012. Elle n'a pas atteint le quatrième tour d'un majeur depuis qu'elle l'a fait sur le gazon londonien en 2011.

La Chinoise Na Li, deuxième tête de série, est aussi passée au troisième tour quand elle a battu l'Autrichienne Yvonne Meusburger en deux sets de 6-2. Meusburger n'a réussi que quatre coups gagnants dans tout le match, comparativement à 33 pour Li.

Classée quatrième, la Polonaise Agnieszka Radwanska a quant à elle disposé de l'Australienne Casey Dellacqua 6-4, 6-0 en moins d'une heure.

Victoria Azarenka, la huitième tête de série, a toutefois connu un sort bien différent alors qu'elle a été éliminée par la Serbe Bojana Jovanovski, 6-3, 3-6, 7-5. Azarenka, ex-numéro un au monde, ne disputait qu'un deuxième tournoi de puis les Internationaux d'Australie après avoir été tenue à l'écart par une blessure au pied gauche.

Azarenka a remporté plus de points que Jovanovski (104 contre 100) et a réussi beaucoup plus de coups gagnants (48 contre 27), mais n'a converti que trois des 16 balles de bris dans ce duel.

Chez les hommes, celui qui avait surpris Roger Federer l'an dernier, Sergiy Stakhovsky, a causé une autre surprise de taille cette année. L'Ukrainien classé 90e au monde a utilisé la même stratégie du service-volée qui l'a si bien servi face au Suisse pour montrer la sortie au Letton Ernests Gulbis, 12e tête de série, 6-4, 6-3, 7-6 (5).

Champion en titre, Andy Murray n'a laissé que deux jeux au Slovène Blaz Rola pour passer au troisième tour à l'aide d'une victoire de 6-1, 6-1, 6-0, une performance dominante pour celui qui cherche à devenir le premier Britannique à défendre son titre en 77 ans.

Murray a brisé le service de son adversaire de 23 ans huit fois, a sauvé seulement trois balles de bris et n'a commis que 13 fautes directes.

Novak Djokovic a eu un peu plus de difficulté à vaincre son adversaire de 35 ans, Radek Stepanek. Le Serbe l'a emporté 6-4, 6-3, 6-7 (5), 7-6 (5) contre Stepanek, qui a chuté plusieurs fois sur le gazon.

Sur le point final, Djokovic a effectué un coup droit qui a été jugé à l'extérieur­. Ce dernier a demandé l'aide de la reprise vidéo et Stepanek s'est agenouillé pour implorer le ciel de l'aider. La reprise a cependant donné raison à Djokovic et les joueurs se sont serré la main.

Tête de série no 11, Grigor Dimitrov, qui vient de remporter le tournoi préparatoire du Queen's Club, a facilement atteint le tour suivant en infligeant un revers de 6-3, 6-2, 6-4 à l'Australien issu des qualifications Luke Saville.

David Ferrer, classé septième, est devenu la plus haute tête de série à être éliminée dans le tableau masculin quand il s'est incliné 6-7 (5), 6-0, 3-6, 6-3, 6-2 devant le qualifié russe Andrey Kuznetsov, 118e au monde.

Cette défaite a mis fin à la séquence de 17 tournois du Grand Chelem au cours desquels Ferrer a atteint au moins le troisième tour. Kuznetsov, champion chez les garçons en 2009, a quant à lui ainsi inscrit une première victoire contre un représentant du top-10.

Fabio Fognini, tête de série no 16, Kevin Anderson (no 20), Alexandr Dolgopolov (no 21) et Roberto Bautista Agut (no 27) ont aussi atteint le troisième tour.

PLUS:pc