NOUVELLES

Une forêt en bordure de Jérusalem est la proie d'un possible incendie criminel

25/06/2014 03:02 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

JÉRUSALEM - La fumée d'un important incendie de forêt surplombait Jérusalem, mercredi, alors que les pompiers luttaient pour éteindre les flammes dans les banlieues sud-ouest de cette ville qui abritent des quartiers résidentiels mais également des hôpitaux et un mémorial de l'Holocauste, a fait savoir la police.

Selon le porte-parole Micky Rosenfeld, on ne fait état d'aucun blessé, mais certains bâtiments ont été endommagés et plusieurs centaines de personnes ont été évacuées. Les services d'urgence ont fouillé environ 200 résidences pour s'assurer que personne n'était resté derrière, et ont fermé plusieurs routes dans la région mercredi après-midi.

La cause de l'incendie est toujours inconnue et la police mène son enquête.

Les médias israéliens ont rapporté que le brasier avait six points d'origine, ce qui pourrait laisser croire à un geste criminel. De forts vents et une température élevée compliquent également la tâche des pompiers.

En fin d'après-midi, le feu continuait de ravager l'importante forêt comptant bon nombre de pins, de fleurs et d'animaux. Au dire de M. Rosenfeld, les hôpitaux et le mémorial situés à proximité des flammes ne sont pas menacés pour l'instant.

Plus de 300 policiers, 20 équipes de pompiers, six avions et deux hélicoptères combattent le sinistre.

Plusieurs incendies ont éclaté au cours des dernières semaines autour de Jérusalem et dans la ville elle-même, tous allumés intentionnellement, soutient M. Rosenfeld.

PLUS:pc