NOUVELLES

Un champignon néo-écossais fournit une nouvelle arme contre l'antibiorésistance

25/06/2014 01:00 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Un champignon retrouvé dans le sol de la Nouvelle-Écosse pourrait permettre de lutter efficacement contre l'antibiorésistance, un problème qui fait des dizaines de milliers de morts chaque année.

Des chercheurs des universités canadiennes McMaster et de la Colombie-Britannique, et leurs collègue de l'université britannique de Cardiff, ont découvert qu'une molécule extraite de ce champignon (et appelée AMA) bloque l'activité du gène NDM-1, qui permet à plusieurs pathogènes de résister aux antibiotiques.

Le gène NDM-1 immunise notamment les pathogènes à l'effet des carbapénèmes, une classe d'antibiotiques semblable à la pénicilline.

Gerry Wright, de l'université McMaster, et ses collègues ont infecté des souris d'une bactérie porteuse du NDM-1. Les souris qui ont reçu à la fois l'AMA et des carbapénèmes ont été guéries, tandis que celles qui ont reçu seulement l'AMA ou un antibiotique sont mortes.

M. Wright a expliqué que l'AMA restaure l'efficacité des carbapénèmes, ce qui permettra aux médecins d'utiliser des antibiotiques qui auraient été autrement inutiles.

Les conclusions de cette étude sont publiées en ligne par le prestigieux journal scientifique Nature.

PLUS:pc