NOUVELLES

Mondial 2014: le Nigeria en 8e malgré sa défaite devant l'Argentine

25/06/2014 11:57 EDT | Actualisé 25/06/2014 11:57 EDT
PEDRO UGARTE via Getty Images
Argentina's forward Lionel Messi (R) and Nigeria's goalkeeper Vincent Enyeama smile during a Group F football match between Nigeria and Argentina at the Beira-Rio Stadium in Porto Alegre during the 2014 FIFA World Cup on June 25, 2014. AFP PHOTO / PEDRO UGARTE (Photo credit should read PEDRO UGARTE/AFP/Getty Images)

Le Nigeria s'est qualifié pour les huitièmes de finale du Mondial-2014 malgré sa défaite (2-3) devant l'Argentine de Messi, auteur d'un doublé, qui fait le plein dans le groupe (F), mercredi au stade Beira Rio de Porto Alegre.

En huitièmes de finale, l'Argentine, première, et le Nigeria, deuxième, rencontreront les deuxième et premier du groupe E où aucune des quatre équipes n'avait encore son billet en poche avant les matches de ce mercredi Equateur-France et Honduras-Suisse.

Dans l'autre match, la Bosnie-Herzégovine de Susic, déjà éliminée, a quitté le Mondial sur une victoire (3-1) face à l'Iran, également sorti.

Auteurs d'un nul (0-0) contre l'Iran et d'un petit succès (1-0) sur la Bosnie, les Super Eagles, vainqueurs de la CAN-2013, atteignent le Top 16 pour la troisième fois de leur histoire (1994-1998). Ils ont montré face aux Argentins de belles dispositions.

Après des victoires poussives contre la Bosnie (2-1) et l'Iran (1-0), l'Albiceleste, double championne du monde (1978-1986), a présenté un bien meilleur visage, avec un Messi intenable, qui rejoint Neymar en tête du classement des buteurs (4 buts). Autre joueur omniprésent: Di Maria qui a fait briller le gardien nigérian Enyeama en plusieurs occasions (3, 30, 50, 85).

A Porto Alegre, ce match a commencé sans temps morts avec l'ouverture du score dès la troisième minute par l'inévitable Messi, le premier encaissé par la formation africaine.

A la suite d'une frappe du gauche de Di Maria, Enyeama a détourné sur un poteau le ballon revenant sur l'attaquant du Barça. Ce dernier a expédié d'une violente frappe le ballon sous la transversale du portier de Lille.

Dans la minute suivante, à la conclusion d'une contre-attaque, Musa, bien servi par Odemwingie, a trompé Romero d'un superbe tir enroulé (4).

Juste avant la mi-temps, Messi, encore lui, a doublé la mise pour l'Albiceleste d'un coup franc magistral au ras du poteau (45+1). Deux minutes auparavant, il avait mis en valeur Enyeama sur le même exercice.

Dès la reprise, les deux équipes revenaient avec les mêmes intentions de faire le specacle et de se livrer. La formation de Stephen Keshi égalisait grâce encore à Musa (47) d'un contrepied avant que Rojo ne redonne, du genou à la suite d'un corner, l'avantage aux siens trois minutes plus tard.

Sabella a fait sortir Messi pour le préserver (63), sous les ovations.

Les Argentins, qui auraient pu alourdir le score, ont obtenu leur succès le plus probant depuis le début du Mondial au terme d'un match spectaculaire.

INOLTRE SU HUFFPOST

PHOTOS: Argentina vs Nigeria