NOUVELLES

Les Allemands devront résister à des Américains en pleine forme

25/06/2014 08:49 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

RECIFE, Brésil - Le sélectionneur de l'Allemagne Joachim Löw n'est pas certain que le jour de repos supplémentaire obtenu par son équipe cette semaine compensera pour l'avantage de plusieurs mois dont son ami Jürgen Klinsmann profitera à la tête des États-Unis.

À la veille du dernier match de l'Allemagne au sein du groupe G face aux États-Unis, jeudi, Löw a exprimé son admiration pour le jeu physique des Américains lors de leurs deux premières parties à la Coupe du monde de football dans l'humidité et la chaleur du Brésil.

Löw a également suggéré que le calendrier de la Major League Soccer, qui est plus cours que celui utilisé en Europe et qui commence après l'hiver, avait aidé Klinsmann à préparer ses joueurs pour le Mondial.

«Nous allons devoir être prêts physiquement» à affronter les Américains, a dit Löw.

Les deux équipes ont signé des verdicts nuls de 2-2 lors de leur dernière sortie — l'Allemagne contre le Ghana samedi et les États-Unis contre le Portugal dimanche, quand ils ont échappé la victoire dans les arrêts de jeu.

Les États-Unis «ont cette agressivité que l'on a vue lors de leurs deux parties. Ils sont bien préparés. Ils sont en forme, a dit Löw. Ils ont peut-être un avantage parce que leur ligue ne s'étire pas sur 11 mois. Jürgen travaille avec ses joueurs depuis janvier. C'est un avantage. C'est pourquoi ils sont en si bonne forme.»

L'évaluation de Löw ne s'applique peut-être pas à tous les joueurs américains. Des 23 joueurs américains au Brésil, 11 jouent en MLS. Le reste évolue en Europe dans des ligues qui ont le même format que la majorité des ligues où l'on retrouve les joueurs allemands.

Malgré tout, Löw croit que la forme physique est une des forces des Américains.

«Ils ont démontré une excellente implication et ils appliquent beaucoup de pression, a expliqué Löw. Ils comptent sur des joueurs très techniques et c'est exigeant pour leurs adversaires.»

Heureusement pour Löw, il pourra compter sur une formation en santé, même s'il a dû retirer Jérôme Boateng et Sami Khedira de sa formation le week-end dernier.

Boateng avait quitté en première demie en raison d'une blessure à la cuisse gauche et Khedira avait laissé sa place à la 70e minute en raison d'un problème au genou gauche.

Lôw a indiqué que les deux hommes se sont entraînés lundi, mais il a refusé de confirmer la composition de sa formation partante pour le match de jeudi.

PLUS:pc