NOUVELLES

La France fait match nul 0-0 avec l'Équateur et termine au 1er rang du groupe E

25/06/2014 06:35 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

RIO DE JANEIRO - La France a fait match nul 0-0 contre l'Équateur et a confirmé sa place en phase éliminatoire à la Coupe du monde de football, mercredi, en plus d'éliminer les Sud-Américains du tournoi.

Dans l'autre rencontre du groupe E, la Suisse a défait le Honduras 3-0 afin de terminer au deuxième rang derrière la France.

La France, qui a conclu la phase de groupes avec sept points, avait inscrit huit buts lors de ses deux derniers matchs et 39 à ses 11 dernières rencontres. Les Bleus ont toutefois manqué de finition mercredi contre une équipe équatorienne qui a été menaçante en contre-attaque.

«Je suis fier de ce que les joueurs ont accompli, a dit le sélectionneur de la France Didier Deschamps. Nous n'avons pas profité de nos occasions, mais ça n'enlève rien à notre joie. Nous devions être vigilants face à l'Équateur, qui a bien fait même à 10 joueurs.»

L'Équateur a dû se défendre à 10 joueurs après qu'Antonio Valencia eut écopé un carton rouge à la 50e minute pour avoir cramponné le défenseur français Lucas Digne.

Cependant, les partisans de l'Équateur diront que l'arrière central français Mamdou Sakho aurait dû recevoir un carton rouge à la huitième minute pour avoir donné un coup de coude au visage d'Oswaldo Minda sur un corner de la France. Un peu plus tard, en arrière du jeu, l'attaquant français Olivier Giroud a donné un autre coup de coude à Gabriel Achilier, qui était posté derrière lui.

«Certaines décisions de l'arbitre n'ont pas joué en notre faveur, a raconté le sélectionneur de l'Équateur Reinaldo Rueda. C'est regrettable. Je pense que c'est maintenant au comité de juger du comportement des arbitres. Ce n'est pas le comportement souhaité lors de décisions serrées. Ça ne vaut pas la peine d'en parler maintenant.»

Deschamps a dit qu'il «n'a pas vu» l'incident impliquant Sakho puisque «le banc des entraîneurs est un peu bas».

Deschamps avait effectué six changements à sa formation partante, sachant très bien que son équipe était déjà à toutes fins pratiques assurée d'une place au deuxième tour.

La France a obtenu la meilleure occasion de marquer quand la frappe d'Antoine Griezmann a atteint le poteau à la 47e minute. L'offensive des Bleus a été plus timide que vendredi dernier, quand elle avait généré cinq buts dans une victoire de 5-2 face à la Suisse.

Les Équatoriens ont poussé en fin de rencontre et le réserviste Alex Ibarra s'est détaché sur l'aile droite à la 82e minute avant de couper au centre. Sa frappe a toutefois été stoppée par le gardien Hugo Lloris.

Quelques instants plus tard, l'attaquant français Karim Benzema a tiré après un échange avec Giroud, mais il a manqué de puissance et le gardien Alexander Dominguez a facilement fait l'arrêt.

Dominguez a été brillant pendant toute la partie. Il a également frustré Loïc Rémy à la 87e minute. Giroud aurait dû marquer pendant les arrêts de jeu, mais sa frappe de la tête a abouti dans les mains de Dominguez.

PLUS:pc