NOUVELLES

Deux buts de Messi mènent l'Argentine à une victoire de 3-2 contre le Nigeria

25/06/2014 02:31 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

PORTO ALEGRE, Brésil - L'Argentine a battu le Nigeria 3-2 à son dernier match de la phase de groupes de la Coupe du monde de football, alors que Lionel Messi et Ahmed Musa ont marqué deux fois chacun, laissant à Marcos Rojo le soin de départager les deux clubs.

L'Albiceleste termine donc au premier rang du groupe F avec neuf points en trois matchs. Malgré la défaite, le Nigeria accède également aux huitièmes de finale en vertu de sa fiche de 1-1-1 bonne pour quatre points. Il est le premier club africain à obtenir sa qualification au Brésil.

Messi a disputé son meilleur match de la Coupe du monde jusqu'ici, marquant deux fois en première demie pour porter son total de buts à quatre depuis le début du tournoi, en plus de constamment fendre la défense nigériane avec des courses endiablées et de savantes passes.

«On a affronté une équipe qui voulait jouer, a dit Messi. Je pense qu'on a vu une bonne équipe d'Argentine. Il faut poursuivre dans cette veine.»

Le capitaine argentin n'a mis que trois minutes avant de mettre fin à la séquence parfaite du gardien Vincent Enyeama au Brésil, sautant sur le retour de lancer d'Angel Di Maria, dont le tir venait de toucher le poteau, avant d'envoyer un boulet dans le haut du filet.

Mais cette avance ne durera que quelques secondes, Musa répliquant dès la quatrième minute. Après s'être amené sur l'aile gauche, Musa a coupé à l'intérieur de la boîte, d'où son tir enroulé est passé tout juste au bout des doigts du gardien argentin Sergio Romero avant de trouver le petit filet sur la droite.

Quelques minutes avant de regagner le vestiaire, Messi a forcé Enyeama à effectuer un superbe arrêt, son plongeon bien synchronisé ayant rejoint le ballon avant qu'il ne pénètre dans la lucarne droite. Quelques instants plus tard, Messi a réussi un coup franc parfait — au même endroit — pour redonner une priorité d'un but aux Argentins.

«Messi est tout un joueur, il est béni, a déclaré le sélectionneur du Nigeria, Stephen Keshi. Messi vient de Jupiter, il est différent.»

La deuxième demie s'est amorcée sur le même rythme d'enfer que la première, alors que Musa a marqué son deuxième du match et que Rojo a fait dévier du genou un corner que ses coéquipiers avaient raté pour faire 3-2 dans les cinq premières minutes de jeu.

Le Nigeria a tout tenté pour arracher la nulle aux Argentins, mais n'a finalement pas été capable d'obtenir ce troisième but. D'ailleurs, les deux équipes ont continué à appliquer de la pression jusqu'au sifflet final.

PLUS:pc