NOUVELLES

Concordia: le gouvernement devra trancher sur le port pour la démolition

25/06/2014 09:15 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

Faute d'accord entre les parties prenantes, le gouvernement italien devra trancher, vraisemblablement le 30 juin prochain, sur le port où sera démantelé le paquebot Concordia dont le naufrage en 2012 avait fait 32 morts, indique mercredi la Protection civile italienne.

"Il incombera au Conseil des ministres de prendre une décision concernant le projet (...) de transférer le Concordia de l'île du Giglio au port de Gênes pour y être démantelé", indique un communiqué de la Protection civile.

Le groupe propriétaire du navire, Costa croisières, a proposé que le Concordia soit remorqué sur 280 km environ, jusqu'au grand port industriel de Gênes.

Le chef de la protection civile Franco Gabrielli, en charge pour le gouvernement de gérer cette affaire, avait convoqué ce mercredi une "Conférence des services", regroupant toutes les parties prenantes, pour prendre une décision définitive et officielle concernant le port qui sera la dernière destination du gigantesque paquebot, mais celle-ci n'a pas réussi à prendre une décision à l'unanimité.

Toutes les administrations représentées dans cette "Conférence des services", les ministères de l'Intérieur, de l'Environnement, des Transports, etc, les institutions de la Ligurie, la région de Gênes, et d'autres, ont donné leur accord pour le remorquage du Concordia à Gênes sauf la Toscane et la province de Grosseto où se trouve l'île du Giglio.

Ces deux dernières institutions refusent de laisser s'échapper un marché, le démantèlement du Concordia, estimé à environ 100 millions d'euros et proposent obstinément la candidature du port toscan de Piombino qui n'est cependant pas prêt pour le moment à accueillir un navire des dimensions du Concordia, en dépit des travaux en cours et qui pourraient s'achever en septembre.

Selon le président de la région Ligurie, le Conseil des ministres devrait prendre sa décision le lundi 30 juin car les travaux se poursuivent et le 8 juillet prochain, les derniers caissons permettant au Concordia de flotter devraient être installés sur les flancs du paquebot.

L'opération visant à le faire flotter de nouveau devrait débuter les 12 ou 13 juillet et à partir du 20 juillet, les conditions maritimes et météo permettant, le Concordia pourrait quitter l'île du Giglio où il s'était échoué en janvier 2102.

ljm/ahe/vog

PLUS:hp