NOUVELLES

Chicago restreint la vente d'armes à feu avec un nouveau règlement

25/06/2014 05:40 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

CHICAGO - Le conseil municipal de Chicago a approuvé un nouveau règlement limitant grandement les endroits où des boutiques d'armes à feu peuvent être exploitées, en plus de les obliger à filmer chaque transaction pour éviter qu'une personne n'achète une arme pour autrui.

La proposition a été votée à l'unanimité des 48 voix lors de la séance de mercredi. Ce règlement survient après qu'une Cour fédérale eut octroyé à la Ville, en janvier, un délai allant jusqu'au 14 juillet pour instaurer des règles encadrant ces vendeurs d'armes. La proposition a été critiquée par les groupes de défense des propriétaires d'armes, et entraînera vraisemblablement une lutte devant les tribunaux.

Chicago se trouve au centre d'un débat national, aux États-Unis, sur le contrôle des armes et la violence liée aux armes à feu, même avant que son interdiction de possession d'armes de poing, en vigueur depuis des décennies, ne soit invalidée par la Cour suprême en 2010.

La nouvelle réglementation interdira l'installation et l'exploitation des armureries à peu près partout dans la ville.

Selon Richard Pearson, de l'Illinois State Rifle Association, ce règlement municipal est si strict qu'il équivaut à une interdiction pure et simple, et sera sans doute contesté en cour. Il estime que les propriétaires de boutiques d'armes ne pourront pas faire leurs frais en vendant des armes à Chicago.

Pour le maire démocrate Rahm Emanuel, toutefois, la Ville a créé un «règlement sensé, strict et facile à appliquer».

PLUS:pc