NOUVELLES

Un journaliste britannique est reconnu coupable d'écoute électronique

24/06/2014 09:36 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

LONDRES - L'ancien éditeur du tabloïd britannique News of the World, Andy Coulson, a été reconnu coupable mardi d'écoute électronique illégale, tandis que sa collègue Rebekah Brooks étaient acquittée des accusation qui pesaient contre elle.

Coulson, qui est aussi l'ancien attaché de presse du premier ministre David Cameron, a été reconnu coupable d'avoir comploté pour espionner la messagerie vocale de différentes personnalités. Mme Brooks a été acquittée de la même accusation ainsi que d'accusations de complot et d'entrave à la justice.

Leur procès durait depuis près de huit mois et compte parmi les plus longs et les plus dispendieux de l'histoire britannique.

Les deux accusés s'étaient retrouvés devant la justice après qu'on ait appris que le News of the World avait épié illégalement, pendant des années, les téléphones cellulaires de vedettes, de politiciens et mêmes de victimes de crimes pour obtenir des histoires juteuses.

Le scandale avait incité le baron de la presse Rupert Murdoch à fermer le tabloïd après 168 ans d'histoire et donné naissance à des enquêtes qui ont mené à l'arrestation de dizaines de personnes.

Quatre autres personnes ont été acquittées dans le cadre de ce procès, en plus de Mme Brooks.

Coulson pourrait écoper d'une peine de deux ans de prison.

L'empire médiatique de M. Murdoch, News Corp, a versé des millions de dollars en compensation aux victimes de l'écoute illégale,

PLUS:pc