NOUVELLES

Un homme condamné à deux ans de prison pour agression sexuelle d'un adolescent

24/06/2014 11:02 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

BRIDGEWATER, N.-É. - Un homme écope d'une peine de deux ans d'emprisonnement pour avoir agressé sexuellement un adolescent de 16 ans dans un chalet isolé de la Nouvelle-Écosse.

Le juge Richard Coughland, de la Cour suprême, a également condamné John Leonard MacKean à une période de probation de trois ans.

MacKean, âgé dans la soixantaine, n'a montré aucune émotion lorsqu'il a été condamné, mardi, au palais de justice de Bridgewater.

En mars dernier, un jury l'avait reconnu coupable d'avoir cherché à obtenir des services sexuels d'une personne mineure. La peine du juge Coughland inclut six mois pour cette infraction.

Le garçon a affirmé, durant son témoignage, avoir été retenu durant huit jours contre son gré dans un chalet d'Upper Chelsea, à environ 130 kilomètres au sud-ouest de Halifax.

Il a eu les yeux bandés et a été enchaîné à un lit pendant qu'«un homme» le forçait à des fellations dans le chalet, le 20 septembre 2012. Il a affirmé avoir été capable de voir, par le bas de son bandeau, que l'homme était chauve, costaud et qu'il portait des lunettes.

Un autre accusé dans ce même dossier, David James LeBlanc, a été condamné en juin dernier à 11 ans de prison après avoir plaidé coupable à des accusations d'enlèvement, de séquestration, d'agression sexuelle, de menaces et de bris de probation. LeBlanc avait été arrêté dans le nord de l'Ontario en septembre 2012 après avoir été recherché partout au Canada.

L'énoncé des faits du dossier de LeBlanc indique que l'homme avait offert un contrat de peinture à l'adolescent, et l'avait conduit de Halifax jusque dans le comté de Lunenberg sous prétexte qu'il devait y prendre du matériel.

Le jeune homme a réussi à s'échapper par la suite. Une femme a témoigné avoir retrouvé l'adolescent nu pieds, chevilles et poignets enchaînés, sur le pas de sa porte.

PLUS:pc