NOUVELLES

Roger Federer amorce son tournoi à Wimbledon avec une victoire facile

24/06/2014 10:40 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

LONDRES - Le joueur comptant le plus de titres majeurs au tennis affrontait celui présentant la deuxième pire fiche de l'histoire en Grand Chelem.

Il n'est donc guère étonnant que Roger Federer l'ait emporté facilement 6-1, 6-1, 6-3 aux dépens de l'Italien Paolo Lorenzi. Ce match a permis au Suisse de se mettre en jambe pour amorcer sa quête d'un huitième sacre à Wimbledon et d'un 18e titre du Grand Chelem.

Federer s'était incliné au deuxième tour à Wimbledon l'année dernière face à Sergei Stakhovsky, 116e joueur mondial, mais il n'a jamais été en danger contre le 83e joueur mondial, mardi.

Federer, quatrième tête de série, a réussi neuf as, a sauvé les cinq balles de bris contre lui et a brisé Lorenzi à six reprises.

L'unique suspense est survenu à la toute fin lorsque Lorenzi a sauvé cinq balles de match alors qu'il servait à 2-5. Le match s'est retrouvé huit fois à égalité. Federer a ensuite conservé son service, confirmant sa victoire avec un as.

Federer et Lorenzi ont tous les deux 32 ans, mais les comparaisons s'arrêtent là. L'Italien n'a toujours pas gagné un match dans un tournoi du Grand Chelem, son palmarès étant désormais de 0-13. Seul le Costaricain Juan-Antonio Marin présente un pire dossier — aucune victoire en 17 matchs dans un tournoi majeur.

Auparavant, le Français Jo-Wilfried Tsonga a eu besoin de seulement quatre points et deux minutes pour accéder au deuxième tour et le Suisse Stanislas Wawrinka s'est montré expéditif.

Tsonga, 14e tête de série, s'apprêtait à servir pour le match à 5-4 au cinquième set de son match contre l'Autrichien Jurgen Melzer quand la pluie a interrompu le jeu, lundi.

Double demi-finaliste à Wimbledon, il est revenu sur le court no 1 mardi après-midi et il n'a pas perdu de temps. Il a conservé son service sans céder un point et conclu sa victoire de 6-1, 3-6, 3-6, 6-2, 6-4 avec son 20e as.

Tsonga a passé plus de temps à signer des autographes après sa confrontation, mardi, que sur le court contre Melzer.

Wawrinka, champion des Internationaux d'Australie, a totalisé 18 as pour se débarrasser du Portugais Joao Sousa 6-3, 6-4, 6-3.

L'Espagnol Rafael Nadal, champion à deux reprises à Wimbledon, s'est échiné pendant presque trois heures avant de venir à bout du puissant Slovaque Martin Klizan 4-6, 6-3, 6-3, 6-3.

Nadal affrontera maintenant Lukas Rosol, qui l'avait éliminé à Wimbledon au deuxième tour il y a deux ans.

Au tableau féminin, l'Allemande Sabine Lisicki, finaliste l'an dernier, a accédé au deuxième tour grâce à une victoire acquise en moins d'une heure (6-2, 6-1) face à l'Israélienne Julia Glushko.

Lisicki a obtenu le privilège de disputer le premier match sur le court central, mardi, un honneur habituellement réservé à la tenante du titre. Mais la Française Marion Bartoli, qui a défait Lisicki en finale l'an dernier, a pris sa retraite.

Avant ce match, Bartoli a participé à un hommage à Elena Baltacha, une ancienne no 1 britannique qui est décédée d'un cancer du foie le 4 mai à l'âge de 30 ans.

La quintuple championne Serena Williams a eu la vie facile contre sa compatriote Anna Tatishvili, l'emportant 6-1, 6-2.

Williams, éliminée en deuxième ronde à Roland Garros, a réussi 31 coups gagnants et 16 as.

Tatishvili, 113e joueuse mondiale, originaire de Georgie, a récemment obtenu la nationalité américaine.

Agnieszka Radwanska, no 4, a complété sa victoire de 6-2 et 6-1 aux dépens de la Roumaine Andreea Mitu. Radwanska menait 4-2 quand la pluie a provoqué l'arrêt du jeu lundi.

Caroline Wozniacki a gagné quatre jeux d'affilée et a vaincu l'Israélienne Shahar Peer 6-3, 6-0 dans un autre match interrompu la veille.

PLUS:pc