NOUVELLES

News of the World: Andy Coulson coupable, Rebekah Brooks acquittée

24/06/2014 07:16 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT
Dan Kitwood via Getty Images
LONDON, ENGLAND - APRIL 15: Andy Coulson arrives at the Old Bailey on April 15, 2014 in London, England. Former government director of communications and News Of The World editor Andy Coulson and former News International chief executive Rebekah Brooks, along with six others, face a series of charges linked to the phone hacking of celebrities and others at the now-defunct newspaper. (Photo by Dan Kitwood/Getty Images)

L'ancien rédacteur en chef du défunt tabloïd News of the World Andy Coulson a été jugé coupable mardi à Londres dans le procès-fleuve des écoutes téléphoniques pratiquées par le journal de Rupert Murdoch, tandis que l'autre principale co-accusée, Rebekah Brooks, a été acquittée.

Andy Coulson, 46 ans, qui a un temps été directeur de la communication de David Cameron, a été jugé coupable pour au moins un chef d'accusation.

Rebekah Brooks, qui est aussi âgée de 46 ans et a également été ancienne rédactrice en chef du NotW, a quant à elle été blanchie par les 11 jurés du tribunal d'Old Bailey après huit jours de délibérations.

Tous deux sont considérés comme des proches du Premier ministre.

Ces verdicts interviennent au terme d'un procès retentissant de 130 jours, dans lequel sept personnes au total étaient jugées.

Ces écoutes, pratiquées entre 2000 et 2006 par le NotW, ont visé des centaines de personnes: des célébrités comme le prince Harry ou Kate Middleton, ou encore l'acteur Jude Law, mais aussi des anonymes qui faisaient la Une de l'actualité.

Le scandale politico-médiatique provoqué par la révélation de l'affaire a conduit à la fermeture précipitée du tabloïd dominical de Rupert Murdoch à l'été 2011.

Andy Coulson, qui avait dû démissionner de son poste de directeur de la communication de David Cameron à cause du scandale, encourt une peine de prison. La sentence sera prononcée à une date ultérieure à déterminer.