NOUVELLES

Mondial-2014: l'interdiction d'alcool reconduite à Bogota

24/06/2014 09:13 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

La mairie de Bogota a de nouveau interdit mardi la consommation d'alcool en raison du match entre la Colombie et le Japon (19H00 GMT) au Mondial de football, dans le but de limiter les débordements.

La "loi sèche", qui prohibe les boissons alcoolisées, est décrétée jusqu'à mercredi en fin d'après-midi dans la capitale colombienne, a indiqué la municipalité dans un communiqué.

Les autorités municipales ont souligné que l'application de cette mesure lors du précédent match de la sélection contre la Côte d'Ivoire, jeudi dernier, avait "permis une réduction des troubles à l'ordre public" après la rencontre.

A l'origine, il n'était pas prévu d'interdire les boissons alcoolisées dans cette ville de près de huit millions d'habitants. Mais la mairie avait pris cette décision à la suite d'une série d'incidents.

Quelque 3.000 bagarres et 150 accidents routiers, avec un bilan de neuf morts, avaient été enregistrés à Bogota après le premier match de la Colombie contre la Grèce le 14 juin.

Le lendemain, de nouveaux incidents avaient éclaté entre supporters du club de Millonarios et la police à l'occasion du 68e anniversaire de l'équipe.

Pour la rencontre de mardi, le maire de Bogota, Gustavo Petro, a appelé les habitants à suivre le match sur les grands écrans installés dans la ville, leur recommandant de "porter des vêtements aux couleurs du pays" et d''éviter les signes distinctifs des équipes locales".

Il a également demandé d'éviter les jets de mousse, de farine et d'eau qui sont "les principales causes des bagarres".

Déjà qualifiée pour les 8e de finale, la Colombie n'avait pas participé à un Mondial depuis 1998.

ad/pz/dhe

PLUS:hp