NOUVELLES

Mondial-2014 - L'Uruguay au 8e ciel, l'Italie remplit le cimetière européen

24/06/2014 02:10 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Et encore un Européen à terre ! L'Uruguay a décroché son billet pour les 8e de finale du mondial-2014 en battant (1-0) l'Italie qui rejoint l'Espagne et l'Angleterre autres éliminés de marque à l'issue du premier tour.

Dans l'autre match du groupe D, le Costa Rica, déjà qualifié, a assuré sa première place avec un nul face à l'Angleterre (0-0), déjà éliminée, qui quitte tristement le Brésil, où la sélection aux Trois Lions n'aura inscrit que deux buts en trois matches.

Dans les derniers matches de la journée (17h00 heure locale, 22h00 françaises), la Côte d'Ivoire visera une première qualification de son histoire en 8e de finale de Coupe du monde en cas de succès sur la Grèce à Fortaleza. La Colombie, déjà qualifiée, jouera pour réaliser un sans-faute face au Japon, presque éliminé, à Cuiaba.

L'Uruguay, sacrée en 1930 et 1950, ou l'Italie, couronnée en 1934, 1938, 1982 et 2006 ? L'un des deux monuments du foot savait qu'il raterait le wagon des huitièmes de finale dans ce "groupe de la mort" (D) qui a bien mérité son nom.

Dans la chaleur tropicales de Natal (nord-est), c'est l'Uruguay, demi-finaliste en 2010, qui a survécu dans la douleur, arrachant sa victoire sur une tête de Godin, à la réception d'un corner, face aux Italiens réduits à dix depuis l'exclusion de Marchisio (60e).

- Suarez avec les dents -

Mais l'Uruguay risque d'affronter la Colombie en 8e de finale sans son buteur attitré Luis Suarez qui, dans le dos de l'arbitre mais sous la loupe grossissante des caméras, a mordu le défenseur italien Chiellini en milieu de seconde période.

Coutumier de ce type de comportement, il encourt plusieurs matches de suspension si la Commission de discipline de la Fifa se saisit du cas.

Pour La "Nazionale" cette défaite constitue une sacrée contre-performance. L'Italie sera absente des huitièmes de finale pour la deuxième fois consécutivement, puisqu'en 2010, elle avait été sortie sans gloire en Afrique du Sud.

Au cimetière des éléphants, l'Italie rejoint l'Espagne, tenante du titre et éliminée après deux défaites face aux Pays-Bas (5-1) et au Chili (2-0), et l'Angleterre, partie sans gloire sur un nul face au Costa Rica.

Ces trois équipes européennes pourraient être rejointes jeudi par le Portugal, qui devra battre le Ghana tout en tablant sur une large défaite des Etats-Unis face à l'Allemagne pour atteindre les 8e de finale. Autant dire que les chances des coéquipiers du Ballon d'or Cristiano Ronaldo semblent particulièrement réduites!

Dans le groupe C également, un seul billet pour les 8e de finale est en jeu, puisque la Colombie est déjà qualifiée.

Le deuxième billet reviendra à la Côte d'Ivoire en cas de succès sur la Grèce.

Pour les Grecs, la qualification passe par un succès sur la Côte d'Ivoire et une défaite (ou un nul) du Japon.

Les Japonais accèderont aux 8e de finale en cas de succès sur la Colombie et de défaite ivoirienne.

Problème: la Côte d'Ivoire rêve d'accéder pour la première fois de son histoire aux huitièmes de finale. Et la Coupe du monde devient une affaire d'Etat. La prime de qualification promise aux joueurs a été doublée, passant de 24.400 euros à 48.800 euros.

La décision, prise par le chef de l'Etat Alassane Ouattara, a été annoncée aux joueurs par le président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, qui a traversé l'Atlantique et leur a rendu visite à leur camp de base au Brésil. Les Grecs sont prévenus !

bur-pga/pgr/dhe

PLUS:hp