NOUVELLES

Mondial-2014 - Argentine: "avec Messi, il y a toujours une dépendance" (Sabella)

24/06/2014 02:32 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Une équipe où évolue un joueur du calibre de Lionel Messi est toujours dépendante des performances de sa star, a jugé mardi le sélectionneur argentin Alejandro Sabella, qui a néanmoins souligné que l'Albiceleste devait "améliorer" son jeu collectif mercredi face au Nigeria.

Q: Comment expliquez-vous le jeu peu convaincant développé par vos joueurs dans ce Mondial, notamment ceux qu'on appelle les "Quatre Fantastiques" (Messi, Agüero, Higuain, Di Maria) ?

R: "Il faut leur laisser un temps de rodage. Sans aucun doute, ils en ont besoin et c'est ce que nous espérons tous (...). Nous devons nous améliorer, tous ensemble, à commencer par moi. Il va falloir avoir un peu plus de mobilité pour trouver des espaces. Demain (mercredi), nous allons affronter une équipe différente de nos autres matches. Elle a du potentiel, elle ressort le ballon rapidement et elle a des attaquants forts et rapides devant. (...) Il est quasiment certain que nous allons jouer en 4-3-3 mais je ne vais pas donner la composition d'équipe en attendant de voir la récupération de certains joueurs. (Le niveau de jeu) ne me préoccupe pas, je suis concentré sur l'équipe, sur la manière de progresser, c'est la seule chose qui me préoccupe: notre adversaire et le fait de nous améliorer pour la suite de la Coupe du monde."

Q: Craignez-vous que votre équipe soit victime de sa "Messi-dépendance" ?

R: "Dès qu'il y a un joueur comme Messi, il y a toujours une dépendance. Nous devons essayer de la réduire parfois mais cette dépendance existe toujours. Nous essaierons de minimiser la pression inhérente à un joueur aussi extraordinaire dans une Coupe du monde, de le libérer de la tension qu'il pourrait ressentir, parce que c'est le rôle d'une équipe de s'entraider. Ces derniers temps, +Leo+ a très bien joué en sélection, que ce soit en Argentine ou lors des matches amicaux que nous avons joué à l'étranger. Et ici, il a été décisif lors de nos deux premiers matches. Les gens l'idolâtrent, il a mérité cette admiration et nous allons essayer que cela continue."

Q: Quelles sont selon vous les forces du Nigeria ?

R: "J'ai vu une équipe rapide en attaque, peu importe les titulaires. Nous connaissons sa puissance physique, c'est une équipe désinhibée. Il faut toujours être sur nos gardes parce qu'ils ont une grande capacité physique. C'est une équipe qui me préoccupe, parce qu'il y a eu beaucoup de surprises dans cette Coupe du monde. Enfin, je ne veux pas dire que le Nigeria est une surprise parce que chaque fois que l'Argentine l'a battu récemment, ç'a été sur coups de pieds arrêtés. C'est un adversaire toujours compliqué. (Sur le gardien nigérian Vincent Enyeama) C'est l'un des piliers de l'équipe, un gardien avec une grande capacité technique, de bons réflexes. C'est une figure dans son club de Lille, en France, et c'est une figure en sélection. C'est un grand gardien."

Propos recueillis en conférence de presse.

jed/jta

PLUS:hp