NOUVELLES

Libye: plus de 400 Turcs évacués après des menaces (aéroport)

24/06/2014 01:27 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Plus de 400 Turcs ont été évacués mardi de Libye après des menaces d'un général dissident qui a réclamé le départ des ressortissants turcs et qataris, accusant leurs pays de soutenir les islamistes, selon une source aéroportuaire.

L'ambassade de Turquie en Libye a affrété mardi deux avions pour évacuer de Misrata, à 200 km à l'est de Tripoli, 420 turcs, dont la plupart travaillent dans une centrale électrique à Syrte (centre), a déclaré Mohamed Ismaïl un porte-parole de l'aéroport, cité par l'agence libyenne Lana.

L'ambassade de Turquie était injoignable pour commenter ces départs. On ignore si d'autres départs sont prévus.

Le colonel Mohamed Hijazi, porte-parole de la force paramilitaire du général dissident Khalifa Haftar, a adressé samedi un ultimatum de 48 heures aux ressortissants turcs et qataris pour quitter la région Est du pays, selon des propos relayés par des médias libyens.

Les forces du général Haftar qui dit conduire une opération depuis mi-mai contre les "groupes terroristes" dans l'Est, accusent le Qatar et la Turquie de soutenir les islamistes en Libye.

Peu de Qatariotes résident en Libye où en revanche des centaines de Turcs sont revenus après la chute du régime de Mouammar Kadhafi pour travailler dans plusieurs domaines comme la construction ou la restauration.

Une source au ministère libyen des Affaires étrangères a indiqué toutefois mardi que l'ultimatum du général dissident "ne représentait pas la position officielle de l'Etat libyen", assurant que "la sécurité des ressortissants étrangers était de la responsabilité du gouvernement".

Les autorités accusent le général Haftar de mener un coup d'Etat, tandis que lui assure que son objectif ultime était d'"éradiquer le terrorisme".

ila/sw

PLUS:hp