NOUVELLES

La Grèce profite d'un penalty dans les arrêts de jeu pour passer en huitièmes

24/06/2014 06:45 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

FORTALEZA, Brésil - Georgios Samaras a marqué sur un penalty obtenu dans les arrêts de jeu pour donner à la Grèce une victoire de 2-1 contre la Côte d'Ivoire et la propulser en huitièmes de finale de la Coupe du monde de football, pour la première fois dans l'histoire du pays.

Le substitut de la Côte d'Ivoire Giovanni Sio a fait chuter Samaras dans la surface alors qu'il allait justement décocher un tir du point de penalty. Samaras s'est avancé tranquillement vers le ballon avant de battre le gardien sur sa gauche pour permettre à la Grèce de terminer au deuxième rang du groupe C. Un verdict nul aurait permis aux Ivoiriens de passer à la phase éliminatoire.

«La meilleure équipe a gagné, que ce soit en terme de stratégie, du désir de vaincre et du nombre d’occasions, a dit le sélectionneur grec, Fernando Santos. C’est une victoire juste. Nous étions concentrés, et nous avons montré que nous pouvons aussi attaquer. Nous sommes très heureux, et je sais que tout le monde en Grèce est en train de profiter de ce moment. C’est une immense joie.»

Lors du but décisif, le gardien ivoirien Boubacar Barry a deviné du bon côté pour son plongeon, sans toutefois réussir à stopper la frappe.

Un autre substitut, Wilfried Bony, avait permis à la Côte d'Ivoire de faire 1-1 à la 74e minute, battant le gardien Pangiotis Glykos d'un tir de près après une savante mise en scène de Gervinho.

Les Grecs avaient fait 1-0 juste avant la mi-temps, un but marqué par Andreas Samaris, inséré au cours de la première demie. Les Grecs ont d'ailleurs utilisé deux de leurs trois changements en première période.

Leurs prochains rivaux seront les Costaricains dimanche, à Recife.

Le vétéran attaquant Didier Drogba a amorcé le match pour la Côte d'Ivoire, tout comme Yaya et Kolo Touré, qui ont joué malgré le décès récent de leur frère Ibrahim. Les Ivoiriens ont porté un brassard noir en signe de soutien.

Les Grecs, qui inscrivaient leurs deux premiers buts de ce Mondial, terminent donc deuxièmes du groupe C avec quatre points, derrière les vainqueurs colombiens (neuf points). La Côte d'Ivoire a obtenu trois points, contre un seul pour le Japon.

La Grèce a eu ses occasions avant de prévaloir mardi, avec notamment deux tirs qui ont touché la barre transversale. La brigade a aussi dû remplacer le milieu de terrain Pangiotis Kone et le gardien Orestis Karnezis, blessés en première demie.

PLUS:pc