NOUVELLES

Irak: un haut responsable de Kirkouk tué par des hommes armés

24/06/2014 12:33 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Des hommes armés ont tué mardi le chef du conseil municipal de Kirkouk, une ville multiconfessionnelle et riche en pétrole, prise par les forces kurdes à la faveur de l'offensive d'insurgés sunnites, ont indiqué des sources policière et médicale.

Mounir al-Qafili, un responsable connu et respecté, a été abattu alors qu'il rentrait chez lui dans l'est de Kirkouk, selon mêmes sources.

Kirkouk est au coeur d'un territoire disputé que les Kurdes irakiens veulent incorporer à leur région autonome.

La situation déjà tendue s'est encore compliquée depuis la vaste offensive lancée le 9 juin par des insurgés sunnites, menés par les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qui ont pris de larges pans de territoire dans le nord et le centre-nord de l'Irak, dont plusieurs villes sunnites dans la province de Kirkouk.

Les forces de sécurité ont fait défection face aux assaillants, permettant aux troupes kurdes de prendre le contrôle de Kirkouk et d'autres zones de la province.

La population de Kirkouk est composée d'une importante communauté turcomane ainsi que de Kurdes et d'Arabes.

str-sf/wd/psr/sw/hj

PLUS:hp