NOUVELLES

Irak: plus de 1.000 personnes tuées en 17 jours (ONU)

24/06/2014 06:58 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Plus de 1.000 personnes ont été tuées entre le 5 et le 22 juin dans plusieurs régions d'Irak, pays où se déroule actuellement une offensive jihadiste, a déploré mardi le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme.

"Au moins 757 civils ont été tués et 599 blessés dans les provinces de Ninive, Diyala et Salaheddine entre les 5 et 22 juin. Au moins 318 autres personnes ont été tuées, et 590 autres blessées durant la même période à Bagdad et dans des régions du Sud", a déclaré un porte-parole du Haut-Commissariat, Rupert Colville, lors d'un point presse.

Il a par ailleurs demandé que les responsables soient jugés.

"Des enlèvements continuent d'être signalés dans les provinces du Nord et à Bagdad", a-t-il ajouté, citant l'enlèvement de citoyens turcs et indiens.

Les insurgés sunnites menés par l'Etat islamique en Irak et au Levant(EIIL) ont lancé le 9 juin une vaste offensive et ont conquis de larges portions de territoires dans quatre provinces du Nord et de l'Est du pays, suscitant l'inquiétude de la communauté internationale.

"L'EIIL a diffusé des dizaines de vidéos montrant des traitements cruels, des décapitations et des fusillades hors combat de soldats, de policiers et de personnes apparemment visées à cause de leur religion ou de leur origine ethnique, y compris les chiites et les groupes minoritaires, comme les Turcomans, les Shabak, les Chrétiens et les Yézidis", a dénoncé M. Colville.

En mai, plus de 900 personnes ont trouvé la mort dans les violences en Irak, selon l'ONU et les autorités.

apo/mnb/pt

PLUS:hp