NOUVELLES

La firme comptable Grant Thornton poursuivie par le gouvernement du Nouveau-Brunswick

24/06/2014 03:18 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT
Radio-Canada.ca

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick intente une poursuite judiciaire contre la firme comptable Grant Thornton. Elle accuse la firme d'avoir négligé son travail relativement à l'entreprise Atcon, de Miramichi, et d'avoir fait perdre des millions de dollars à la province.

Fredericton allègue que le cabinet, qui était responsable de la vérification des comptes d'Atcon pour le gouvernement, a produit des rapports douteux et n'a pas respecté ses obligations envers la province. Dans sa déclaration, le gouvernement affirme qu'il n'aurait pas allongé 50 millions de dollars en garanties de prêt à l'entreprise, si la firme avait donné des avis justes et avait fait un travail adéquat.

Cette action légale survient plus d'un an et demi à la suite d'une vérification juricomptable, qui a conclu que l'entreprise avait de « sérieux problèmes de comptabilité, et des difficultés à rendre des états financiers » avant l'octroi de garanties de prêt par Fredericton. La vérification avait également démontré qu'Atcon avait gonflé ses revenus pour obtenir ces prêts.

Aucune des ces allégations n'ont encore été prouvées en cour. L'associé-directeur de Grant Thornton au Nouveau-Brunswick, Norm Raynard, a d'ailleurs déclaré, par voie de communiqué, que la firme avait l'intention de se battre bec et ongle pour démentir ces accusations. 

Il soutient que le gouvernement a décidé de déposer cette poursuite à ce moment-ci en raison des prochaines élections. 

Le procureur général de la province Hugh Flemming a démenti cette affirmation. Il explique que la province fait plutôt tout ce qu'elle peut pour récupérer les fonds perdus. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Les procès les plus ridicules de l'histoire