NOUVELLES

Bourse de Tokyo: 26 nouvelles entrées au cours du 1er semestre, niveau d'avant-crise financière recouvré

24/06/2014 08:54 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Vingt-six entreprises ont fait leur entrée à la Bourse de Tokyo au cours des mois de janvier à juin, recouvrant le niveau précédant la crise financière de 2008-2009, a indiqué mercredi le groupe d'informations économiques Nikkei.

La variété des entreprises nouvellement cotées à Tokyo est grande, avec le groupe hôtelier Seibu Holdings, la jeune société de robots d'assistance Cyberdyne ou encore des sociétés issues d'une consolidation sectorielle comme Japan Display (née de la fusion des activités de petits écrans de smartphones, PC portables et tablettes de Sony, Hitachi et Toshiba).

Fût un temps où une centaine d'entreprises faisaient chaque année leur entrée à la Bourse de Tokyo, mais en raison de divers scandales, dont celui des maquillages de comptes du portail internet Livedoor en 2006, le nombre a baissé. Tout juste avant la crise financière internationale, le niveau était un peu remonté (24 au premier semestre 2008), avant de chuter fortement (moins de 10 au premier semestre 2009) puis de se redresser peu à peu.

Selon le groupe Nikkei (qui a donné aussi son nom à plusieurs indices de la Bourse, dont le Nikkei 225), quelque 70 à 80 entreprises devraient avoir rejoint la cote à Tokyo cette année, contre 54 l'an passé.

Durant le deuxième semestre est notamment attendue l'entrée de Line, une société qui propose un réseau social homonyme jouissant d'une énorme popularité au Japon et dans quelques autres pays.

Line a fêté mardi ses trois ans et revendique 470 millions d'abonnés ainsi qu'un milliard d'applications de la famille Line téléchargées dans ce laps de temps.

kap/abl

SEIBU HOLDINGS

CYBERDYNE

JAPAN DISPLAY

SONY

TOSHIBA

PLUS:hp