NOUVELLES

Wimbledon: Bouchard, Raonic et Dancevic l'emportent

24/06/2014 01:02 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Milos Raonic of Canada a serves to Matthew Ebden of Australia during their first round match at the All England Lawn Tennis Championships in Wimbledon, London, Tuesday, June 24, 2014. (AP Photo/Ben Curtis)

LONDRES - Eugenie Bouchard, Milos Raonic et Frank Dancevic n'ont pas raté leur entrée en scène à Wimbledon. Les trois Canadiens ont remporté leur match de premier tour.

Bouchard, 13e tête de série, a relevé le défi posé par l'expérimentée slovaque Daniela Hantuchova en l'emportant en deux manches identiques de 7-5.

Raonic, de Thornhill, en Ontario, a pour sa part réussi 30 as — comparativement à deux pour son adversaire — et il s'est défait facilement de l'Australien Matthew Ebden 6-2, 6-4, 6-4 en un peu plus de 90 minutes.

Dancevic, 107e joueur mondial, qui a gagné son premier match à Wimbledon depuis 2011, a pour sa part surpris le Croate Ivo Karlovic, 29e tête de série, 6-4, 7-6 (5), 7-6 (4).

Bouchard, demi-finaliste des deux premiers tournois du Grand Chelem cette année, n'était pas à son mieux en début de match, ce qui a permis à Hantuchova de prendre les devants 5-3.

La joueuse de 20 ans a toutefois retrouvé ses repères pour remporter cinq jeux d'affilée, raflant au passage la première manche. La deuxième a été tout aussi serrée, mais Bouchard a encore su faire la différence sur les points importants.

«Je m'attendais à un match difficile et ç'a été le cas, a reconnu Bouchard. Je n'ai définitivement pas disputé mon meilleur tennis. Mais j'ai haussé mon niveau sur quelques points importants.

«J'estime avoir manqué un peu de constance. Je n'ai pas frappé la balle aussi tôt après le rebond que j'aurais aimé. Je me suis sentie un peu plus sur la défensive que cela aurait dû l'être. Le premier match d'un tournoi, surtout en Grand Chelem, est toujours un peu énervant. Je crois qu'il y avait un peu de nervosité dans mon jeu.»

Bouchard a réussi 26 coups gagnants pour 15 fautes directes. Son adversaire a totalisé 22 coups gagnants et commis 22 fautes directes, en plus de quatre doubles fautes.

Au deuxième tour, elle affrontera la gagnante du duel opposant la Bélarusse Olga Govortsova et l'Espagnole Silvia Soler-Espinosa.

Raonic, qui avait subi la défaite à son seul match préparatoire sur gazon ce mois-ci à Halle, en Allemagne, accède à la deuxième ronde du tournoi anglais pour la quatrième année consécutive. Mais il espère cette fois aller plus loin, lui qui n'a jamais gagné deux matchs d'affilée à ce tournoi.

Le joueur de 23 ans ne s'est jamais retrouvé en difficulté face à Ebden, enlevant les deux premiers sets et obtenant un bris pour prendre l'avance au troisième.

Raonic y est allé d'un service gagnant pour détenir trois balles de match, mais il en a eu besoin d'une seule alors qu'il a placé une volée dans le coin hors de la portée d'Ebden.

«Cette victoire me satisfait. J'ai joué beaucoup mieux que je m'y attendais. J'ai montré que je peux adapter mon jeu sur cette surface, a révélé Raonic, dont la fiche est de 10-10 sur gazon.

«J'ai fait ce qu'il fallait pour gagner. Je pense que mon quart de finale à Roland Garros m'a mis en confiance et m'a montré que je sais ce que je dois faire pour gagner dans ces situations et éventuellement être de la deuxième semaine du tournoi.»

Dancevic, âgé de 29 ans, en est à sa septième présence au tableau principal du tournoi de Wimbledon et il y a décroché sa troisième victoire malgré les 32 as de Karlovic. Dancevic n'a jamais eu à faire face à une balle de bris et il a obtenu un bris.

Dancevic a réussi 47 coups gagnants et commis seulement quatre fautes directes.

Il doit sa place au tableau principal après avoir été repêché des qualifications et il a gagné son premier match dans un tournoi de l'ATP depuis sa victoire contre Robin Haase au premier tour des Internationaux des États-Unis au mois d'août dernier.

Chez les dames, la Suissesse Timea Bacsinszky a vaincu la Torontoise Sharon Fichman 6-1, 6-3. La Canadienne a reconnu qu'elle a été dominée.

«Je commence à aimer le gazon, a confié la joueuse de 23 ans qui en était à ses débuts au tableau principal au All England Club. Malheureusement, je n'ai pas joué aussi bien que je l'aurais pu.»