NOUVELLES

Une soirée intense en compagnie de grandes icônes de la musique country

23/06/2014 11:02 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Patrick Norman porte haut et fort les couleurs de la chanson country, notamment à ARTV où il anime «Pour l'amour du country» depuis 11 saisons. Et, justement, ce samedi, 19h, on diffuse la dernière de cette onzième édition en compagnie du «roi du bluegrass», Paul Hébert, Cindy Bédard, originaire de Saint-Tite, auteure-compositrice-interprète, et Rhéal Leblanc, un fils de Bouctouche, qui nous livre l'Acadie dans toutes ses chansons.

Et la vague se poursuit ce dimanche, alors que toute la soirée se déroulera au royaume des grands noms du country. D'abord, 19h30, «Lumière sur… Renée Martel» fait un retour sur les 60 ans de sa carrière. Les Québécois ont clairement démontré à la fille de Marcel Martel, celle qui a dû faire face à une série d'épreuves et revenir à la chanson après plusieurs années d'absence, qu'elle demeure «Un amour qui ne veut pas mourir» dans le cœur de tous. À 20h30, «Merci Willie!» ramène celui qui a inspiré une foule d'artistes et continue d'accompagner ses disciples «Milles après milles». Gildor Roy, André Lejeune, Paul Daraîche, Laurence Jalbert et d'autres lui rendent hommage dans le cadre de cette émission réalisée en 2013.

Évidemment que Paul et Julie Daraîche (90 albums à leur actif) s'inscrivent parmi ces grands. Réputé pour ses talents de parolier, Paul et sa sœur Julie, à qui il doit son goût pour la musique, confirment l'authenticité de cette ligue qui ne chante que les vraies valeurs dans «La famille Daraîche, du western au country», à 21h30. Enfin, à 22h25, retour au «Festival western de Saint-Tite 2013: voyage aux îles» en compagnie des frères Painchaud: Jonathan, Éloi et Alexandre.

G.O.L.F., l'histoire se répète

Bien avant l'arrivée du printemps, les golfeurs commencent à frétiller et à taper du pied à l'idée de parcourir les terrains verdoyants fraîchement tondus et nivelés où se cachent dix-huit petites cavités, réceptacles des balles toujours aussi indomptables et qui en font damner plus d'un.

À Historia, en trois semaines, on nous racontera le «G.O.L.F.: son histoire au Québec», dès le mercredi 2 juillet, 20h. Non seulement est-il convenu que ce sport est exclusivement réservé aux riches, mais on doit préciser qu'il est jalousement et férocement réservé aux hommes. Pendant que les femmes étaient confinées aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants, ces messieurs venaient se prélasser au golf puis se sustenter dans les «club house» tout en enrichissant leur réseau social. À la fin du XIXe siècle, les femmes font tout de même leur entrée dans cette chasse-gardée mais sur la pointe des pieds.

Affirmant que le golf est le sport le plus difficile au monde, on en explique les multiples règles dans le deuxième épisode. Il y sera aussi question de la technique du swing, des grands noms qui ont fait leur marque tels que Jules Huot, Jocelyne Bourassa, Daniel Talbot et de l'équipement: des vêtements aux bâtons, en passant par les voiturettes et simulateurs de golf. La série se termine sur une revue des terrains de golf.

147e anniversaire du Canada

Le 1er juillet à midi, en ce jour de congé soulignant la fête du Canada, on assiste à Radio-Canada, en direct de la colline du Parlement à Ottawa, aux cérémonies protocolaires en présence du premier ministre Stéphane Harper et autres dignitaires. Suit le volet divertissement réunissant des artistes aux talents exceptionnels tels que Nadja, Véronic DiCaire et Serena Ryder que l'on retrouvera, à 21h, pour «La fête du Canada dans la capitale», à laquelle s'ajoutent Daniel Lavoie, le groupe Marianas Trench, Brett Kissel et le duo Whitehorse.

Dans un village d'Alger, un monastère abrite un groupe de moines dont la vie s'écoule entre prières, méditation, secours aux démunis. Mais la paix des hommes prend fin lorsque le soir de Noël, un groupe de terroristes force leur porte. S'ils sont saufs cette fois, tout indique que les assaillants reviendront. Commence alors une réflexion commune sur la décision que les frères souhaitent prendre: poursuivre leur mission sur place ou repartir en France. «Des hommes et des dieux», inspiré d'un fait vécu, met en vedette Lambert Wilson, Michael Lonsdale et Olivier Rabourdin, le lundi 30 juin, 21h, à Télé-Québec.

Après avoir été témoin du sort réservé à ses parents, le jeune Cecil Gaines, parvient à fuir sa condition d'esclave et réussit, par sa détermination à accéder à une vie meilleure. Il devient «Le Majordome» de la Maison-Blanche où il servira sous sept présidents. Mais, à la maison, Gloria, sa femme, souffre de ses longues absences et se console dans l'alcool. De plus, l'un de ses fils entretient des opinions très radicales concernant les droits et libertés des Noirs ce qui complique les relations familiales. Avec Forest Whitaker, Oprah Winfrey et Mariah Carey, ce dimanche, 21h, à Super Écran.

À TVA: Patrick Groulx, cinq soirs par semaine pour animer «Juste pour rire en direct», représente une promesse de rire assuré. À 22h35, du lundi au vendredi, l'humoriste et musicien naviguera entre entrevues avec les artistes, performances en direct et topos tournés en coulisses.

À TV5: Du Québec, il sera possible de vivre «La Fête de la musique 2014 à Montpellier», ce samedi, 20h, où défileront une flopée d'artistes tels que Patrick Fiori, Yannick Noah, Hervé Villard, Gérard Lenorman, Anne Etchegoyen et les voix basques et plusieurs autres.

À EXPLORA: «Le Canada grandeur nature», quatre captivants documentaires sur les richesses de la faune et la flore de cet immense territoire, est une autre façon de célébrer notre pays, de lundi à jeudi, 30 juin au 3 juillet.

AU CANAL VIE: Pour recevoir deux familles homoparentales de ses amis, Joël et son ami Pierre Vigeant, traiteur et artisan cuisinier, préparent une soupe glacée concombre et fenouil, des burgers poulet-poire-fromage bleu, des frites de tofu et une terrine aux fraises à «Un été avec Joël», le mardi 1er juillet, 19h30.

MUSIMAX: Et pour terminer la semaine en musique, on retrouve Michael Bublé, le vendredi 4 juillet, d'abord à 20h, «…au Madison Square Garden», où il interprète ses plus grands succès, et à 21h30, retour sur sa carrière par le truchement de vidéoclips et d'images, en compagnie de Martine St-Clair, animatrice de «Cliptographie».

PLUS:pc