NOUVELLES

Offre non sollicitée: le fabricant du Botox Allergan attaque encore Valeant

23/06/2014 12:27 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - La longue bataille que se livrent Allergan (NYSE:AGN) et Valeant (TSX:VRX) s'est poursuivie, lundi, alors que le fabricant du Botox a exhorté ses actionnaires à rejeter l'offre non sollicitée de l'entreprise lavalloise.

La compagnie établie à Irving, en Californie, avance que l'offre de Valeant est «outrageusement» inadéquate et qu'elle suscite des craintes ainsi que de l'incertitude chez ses actionnaires.

Valeant, qui a tenté de négocier avec le conseil d'administration d'Allergan, a décidé la semaine dernière de s'adresser directement aux actionnaires du fabricant du Botox.

«Le conseil d'administration recommande fortement aux actionnaires de rejeter la proposition de Valeant (...) à un prix qui ne reflète pas la valeur des actifs d'Allergan», affirme le président du conseil et chef de la direction d’Allergan, David Pyott.

La société pharmaceutique lavalloise propose 72 $ US en espèces et 0,83 action de Valeant pour chaque action d'Allergan, pour une offre totalisant plus de 50 milliards $ US.

L'offre de Valeant — qui dit ne voir aucune raison de la bonifier — est en vigueur jusqu'au 15 août, à moins qu'elle ne soit prolongée.

Allergan croit que l'offre de Valeant sous-estime la position de leader qu'elle occupe, son bilan financier, son équipe de gestion ainsi que ses perspectives de croissance.

De plus, Allergan avance que les banques Goldmand Sachs, Bank of America et Merrill Lynch ont chacune indiqué au conseil d'administration au cours de la fin de semaine que l'offre de Valeant était «inadéquate» d'un point de vue financier.

«Les perspectives prometteuses devraient permettre la création de valeur à court terme ainsi qu'à long terme pour les actionnaires», fait valoir la société californienne dans sans recommandation.

Allergan affirme être en mesure, d'ici cinq ans, de générer des flux de trésorerie additionnels de 14 millions $ en plus de hausser son bénéfice net de 20 à 25 cents par action dès 2015.

Cette recommandation de la société à ses actionnaires est le plus récent chapitre d'une bataille l'opposant à Valeant qui pourrait s'avérer difficile et longue.

Le 10 juin dernier, le conseil d'administration d'Allergan a rejeté à l'unanimité l'offre de Valeant, estimant qu'elle sous-estimait la valeur de l'entreprise, en plus d'engendrer des risques et des incertitudes importants pour ses actionnaires.

Cela avait nui au cours des actions de l'entreprise pharmaceutique lavalloise qui a ensuite pris la décision de s'adresser directement aux actionnaires d'Allergan.

De plus, le partenaire de Valeant dans le cadre de cette tentative de prise de contrôle, la firme Pershing Square Capital Management de l'investisseur militant Bill Ackman, cherche également à obtenir la tenue d'une assemblée spéciale des actionnaires d'Allergan afin de chasser six membres du conseil d'administration.

Pershing contrôle 9,7 pour cent d'Allergan.

À la Bourse de Toronto, les actions de Valeant se ont clôturé à 130,06 $, en recul de 1,84 $. Le titre d'Allergan a pour sa part reculé de 50 cents US à la Bourse de New York pour se terminer à 164,82 $ US.

PLUS:pc