NOUVELLES

Nucléaire: l'Iran pourrait accepter des inspections subites de ses installations

23/06/2014 06:54 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

TÉHÉRAN, Iran - Un porte-parole du nucléaire iranien affirme que son pays pourrait accepter que des inspections subites soient effectuées à ses installations nucléaires si l'Iran et les puissances mondiales parviennent à s'entendre sur l'ensemble du programme nucléaire iranien.

En 2003, l'Iran avait d'abord accepté qu'on ajoute un protocole d'inspections sans avertissement de ses installations, mais le texte n'a jamais été ratifié par le parlement de l'Iran.

Cette fois, l'agence officielle iranienne IRNA cite le porte-parole Behrouz Kamalvandi qui ouvre la porte aux inspections subites mais qui rappelle que la décision finale devra être entérinée par le parlement.

L'Iran, d'un côté, de même que les cinq pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies et l'Allemagne, de l'autre, tentent de conclure un accord final sur le programme nucléaire iranien. La prochaine ronde de négociations doit débuter le 2 juillet prochain.

Les puissances occidentales craignent toujours que le programme iranien ait un volet militaire, ce que l'Iran nie depuis plusieurs années.

PLUS:pc