NOUVELLES

Mondial-2014 - Pays-Bas/Chili: déclarations

23/06/2014 04:22 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Arturo Vidal (milieu de terrain du Chili, qualifié pour les 8e de finale): "C'est compliqué (de rester sur le banc). On souffre beaucoup plus que quand on joue. Aujourd'hui on a perdu, l'équipe qui a gagné est celle qui a fait le mieux les choses. Mais l'important c'est qu'on soit qualifié. Les deux premiers matchs ont été difficiles pour moi et mon genou m'a dit de me reposer. Le coach a compris et en plus j'avais déjà un carton jaune, donc le fait de me reposer m'a aidé. Le plus probable est que le Brésil soit le prochain adversaire, nous allons nous préparer à notre maxium et nous allons nous qualifier pour les quarts de finale. Le 8e de finale, samedi, je le jouerai, je ne veux le rater pour rien au monde. Le Brésil a souvent été un cauchemar pour le Chili mais le foot change, de nouvelles générations sont là et de nouveaux joueurs apparaissent. Battre le Brésil ? C'est notre rêve. Le Chili peut créer la surprise. Nous avons battu le champion du monde (l'Espagne, ndlr), donc nous pouvons battre le Brésil".

nr-ebe/fbx

PLUS:hp