NOUVELLES

Mondial-2014 - Pays-Bas - Chili: déclarations

23/06/2014 03:17 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Arjen Robben (attaquant et capitaine des Pays-Bas, qualifiés pour les 8e de finale): "Mes compliments aux deux équipes. C'était un très beau match à regarder, il y avait beaucoup de passion sur la pelouse. On a bien défendu, on s'est créé des occasions, mais bravo aussi au Chili, ils ont très bien joué et finissent 2e du groupe. Neuf points pour nous, c'est formidable, si on m'avait dit ça il y a quelques mois... Mais on ne veut pas s'arrêter là, on apprécie ce résultat mais on veut aller plus loin. On ne s'occupe pas du prochain adversaire. Pour le moment on a fait notre travail, on a gagné trois matches, on reste concentré et on se prépare pour le prochain match".

Jorge Sampaoli (entraîneur du Chili, qualifié pour les 8e de finale): "On était là pour la victoire, nous avions l'idée de gagner. Nous n'avons pas seulement compté sur les contre-attaques, nous avons fait un énorme effort. L'arbitre ? Je n'ai rien à dire. Ils ont joué de façon intensive pendant 90 minutes, on a beaucoup poussé sur la fin, même si on n'a pas eu le résultat. On est tombé sur une défense très dure. Mais on a eu ce qu'on voulait, arriver en 8e de finale. Le prochain tour, qui que soit l'adversaire, ce sera un match différent, mais la méthodologie sera la même, la stratégie aussi qui consiste d'abord à bien défendre. On attend de voir qui sera l'adversaire et j'espère qu'on montrera la même intensité qu'aujourd'hui. J'espère qu'on jouera comme aujourd'hui mais qu'on aura un bon résultat. Le Brésil comme adversaire ? Tout adversaire qu'on aura sera compliqué, aucun doute. Mais si c'est le Brésil, qui jouera à la maison, il faudra faire très attention, ils sont favoris, ils auront leurs supporteurs. Mais on devra être prêt, je ne pense pas que mon groupe sera affecté (si c'est le Brésil) car nous savons très bien comment jouer et où nous allons. Mais ça peut être le Brésil, la Croatie ou le Mexique, ce sera très intense. Au-delà de la jeunesse de mes joueurs et du manque d'expérience, on a des joueurs qui ont faim, qui ont aussi beaucoup d'humilité mais qui veulent donner le maximum".

Propos recueillis en conférence de presse.

ebe/jta

PLUS:hp