NOUVELLES

Les ventes de maisons existantes ont bondi de 4,9% en mai aux États-Unis

23/06/2014 03:25 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Les ventes de maisons américaines précédemment occupées ont connu en mai leur meilleur gain mensuel en près de trois ans, ce qui fait espérer à certains que le marché du logement puisse commencer à reprendre l'élan qu'il avait perdu au cours de la dernière année.

L'association nationale des agents en immobilier a indiqué lundi que les ventes de maisons existantes avaient grimpé de 4,9 pour cent le mois dernier pour atteindre le niveau annualisé et désaisonnalisé de 4,89 millions de maisons. Cette hausse de cadence était la plus importante depuis août 2011, mais même avec la croissance, le rythme des ventes reste inférieur de cinq pour cent à celui de mai 2013.

Après avoir atteint, l'été dernier, un sommet de 5,33 millions de ventes en données annualisées, les transactions ont commencé à reculer avec la hausse des taux d'intérêt hypothécaires et d'autres facteurs, incluant un resserrement des stocks de maisons disponibles et de plus sévères règles entourant les emprunts.

Le prix médian d'une maison vendue en mai était de 213 400 $ US, ce qui représente une hausse de 5,1 pour cent par rapport à l'an dernier.

Au rythme actuel, le nombre de maisons vendues cette année devrait être inférieur à celui de 5,1 millions de 2013 et au chiffre de 5,5 millions de ventes que les observateurs associent à un marché du logement en bonne santé.

PLUS:pc