NOUVELLES

Le TSX reste insensible aux données économiques et à l'annonce d'une transaction

23/06/2014 05:10 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de lundi essentiellement inchangée, malgré la publication de données économiques jugées positives pour les États-Unis et la Chine, ainsi que l'annonce d'une importante transaction pour la firme de génie SNC-Lavalin.

L'indice composé S&P/TSX a retraité de 3,34 points pour terminer la journée à 15 105,63 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,22 cent US à 93,23 cents US, après avoir gagné près de deux tiers de cent US vendredi, pour terminer à un sommet de cinq mois. Le huard avait alors profité de la publication de données témoignant d'une inflation plus forte que prévu, une situation qui a forcé certains observateurs à se demander si la Banque du Canada ne devrait pas hausser ses taux d'intérêt plus rapidement que prévu.

Les principaux indices boursiers américains ont terminé sur une note mitigée lundi. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 9,82 points à 16 937,26 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a avancé de 0,64 point à 4368,68 points.

L'indice élargi S&P 500 a glissé de 0,26 point à 1962,61 points, après la publication de l'indice Markit Economics des gestionnaires en approvisionnement pour les États-Unis, qui a atteint, pour le mois dernier, son plus haut niveau depuis mai 2010.

En outre, les ventes de maisons précédemment occupées ont grimpé de 4,9 cinq pour cent en mai aux États-Unis, affichant leur meilleur gain mensuel en près de trois ans.

D'autres données ont fait état d'une expansion du secteur manufacturier en Chine, une première depuis décembre.

Le TSX a pris une pause lundi, après avoir pris 0,7 pour cent au cours de la semaine dernière. L'indice-phare du parquet torontois affiche un gain de plus de 10 pour cent depuis le début de l'année.

Le secteur de la consommation discrétionnaire a affiché le plus important déclin lundi, l'action de Québecor (TSX:QBR.B) ayant notamment perdu 69 cents à 26,01 $.

Le groupe des actions de sociétés aurifères a poursuivi sur sa lancée de la semaine dernière, qui l'avait vu croître de plus de cinq pour cent. Ce secteur a gagné lundi 1,5 pour cent, le cours du lingot ayant pris 1,80 $ US à 1318,40 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. Le prix de l'or avait profité la semaine dernière des tensions entre l'Ukraine et la Russie, ainsi que des combats en Irak.

Le secteur des métaux de base du parquet torontois a avancé lundi de 0,8 pour cent, les données sur la Chine ayant aidé à faire grimper le prix du cuivre de 3 cents US à 3,15 $ US la livre à New York.

Le secteur de l'énergie est, pour sa part, resté stable, tandis que le prix du pétrole a reculé de 66 cents US à 106,17 $ US le baril à New York.

Du côté des entreprises, SNC-Lavalin (TSX:SNC) a annoncé s'être entendue pour mettre la main sur la firme britannique d'ingénierie Kentz par l'entremise d'une transaction de 2,1 milliards $. L'action de SNC a avancé de 91 cents à 53,31 $.

PLUS:pc